N’être pas né

27 Jan

N

Hier, j’ai découvert un homme de talent. Prénom : Yves ; Nom : Cusset ; Etats de service : a enseigné et continue d’ailleurs à ses heures perdues d’enseigner la philosophie ; Particularité : joue avec les mots avec plus de dextérité que les circassiens ne jonglent avec les quilles. L’homme n’en est pas à son coup d’essai, il revient ici pour son 4ème spectacle (le premier me concernant, mais je guette déjà le suivant), après avoir aussi écrit quelques ouvrages ludico-philosophiques et autres distractions théâtrales.

L’écrivain-comédien pourrait être le fils caché de Raymond Devos avec un zeste de Triphon Tournesol. Il nous régale pendant 1h15 de l’histoire de sa naissance et de sa croissance, alliant le talent de savoir raconter une histoire qui vous tient en haleine jusqu’au noir de fin du spectacle à celui de manier la langue française avec une finesse et un sens de l’humour qui ne manquent dans aucune de ses phrases. Les mots sont déconstruits, modelés, ciselés parfois même, pour être restitués avec magnificience. Et drôlerie également, car le bougre d’intellectuel a oublié d’être morne et de chercher à s’imposer avec des lunettes d’un autre âge : et ça marche, impossible même en mobilisant toute sa volonté d’empêcher ses fossettes d’apparaître ni de retenir un gloussement confinant au cri de la volaille. Si comme moi vous êtes sensibles à l’écriture, et que vous aimez rire de surcroît, je ne peux que vous inciter vivement à aller admirer Yves Cusset. Sur le contenu, je ne dis peu, je vous laisserai le découvrir par vous-même, mais l’homme aime à parler d’Œdipe, euh… et de père, de maîtresse et de l’école… de la vie.

 Pour plus d’informations :

Publicités

2 Réponses to “N’être pas né”

  1. Anonyme 28 janvier 2013 à 13:24 #

    Oh mais je suis très touché…
    Yves

    • plumechocolat 28 janvier 2013 à 16:24 #

      Je vous en prie, j’ai été pour ma part très touchée par le texte 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

#EtaleTaCulture – La Culture Générale pour briller en société

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

%d blogueurs aiment cette page :