Les Woomie’s

3 Oct

Image

La semaine dernière, les Woomie’s faisaient leur rentrée pour la saison au Théâtre BO Saint Martin, dans le très animé quartier République à Paris. Comme vous pouvez le voir sur l’affiche, les Woomie’s sont deux jeunes femmes pétillantes qui ont décidé, comme ça, un beau jour, je ne sais comment (mais je serais curieuse de l’apprendre) de monter sur scène et d’offrir à leur public du charme, du rire… et de la chanson. Dans un charmant théâtre tout beau tout neuf avec des jolis spots modernes, des fauteuils dont le rouge flamboie, un écran vidéo, enfin tout plein de moyens modernes pour une petite salle qui a donc tout d’une grande, la proximité avec les show-women en plus. Et surtout un mot d’introduction du théâtre qui est un spectacle à soi tout seul (je vous laisse découvrir).

Mais revenons à mercredi dernier et à cette première avec une salle comble de gens venus pour se détendre et rigoler. Arrivent donc nos deux belles de la soirée, Fanny Delaigue au clavier et au chant et Emmanuelle Maribas, au chant et… c’est déjà pas mal. Ces deux artistes vont donc nous faire participer à leur réunion des « anciennes colocataires anonymes », déclinant les différentes étapes de la coloc de l’emménagement au départ de l’une d’elles en passant par les soirées pyjama et les crises pour frigo vide ou appartement bordélique. Le tout en chanson bien sûr, en reprenant des tubes connus de tous, en « version originale arrangée » ou avec « paroles remaniées ». Le tout avec une énergie qui ferait pâlir d’envie le lapin Duracell. Et en faisant quand même un peu participer le public, qui au fond, ne demande que ça, de chanter et de claquer des doigts.

Je pourrais en révéler beaucoup, mais ce ne serait pas drôle ni pour elle qui ont fait un travail colossal et méritent d’être admirées en live, ni pour vous parce qu’il ne faut pas gâcher une surprise aussi belle que celle-ci. Je peux tout de même vous dire que la prouesse est époustouflante, en premier lieu sur le plan technique pour arriver à caler toutes ces nuances de voix, les accords qui tombent toujours pile au bon moment, l’harmonie entre les voix, et j’en passe certainement. Mais en plus de cela, et elles ont sans doute bénéficié de l’appui et du travail remarquable de leur metteur en scène qui répond au nom d’Emilien Mauger, ce sont des actrices nées. Les papotages, les rires, l’hystérie, tout cela nous est offert avec bonheur. La tendresse et les émotions plus amères également. A tel point qu’elles arrivent à nous mettre dans une empathie totale avec leur traversée des mois dans une colocation. Et qu’à la fin, on voudrait presque emménager avec elles pour vivre tous ces moments qu’elles décrivent.

Et pour conclure, je voudrais dire qu’en cherchant vraiment bien, j’ai quand même fini par trouver UN grave défaut : il y a une faute d’orthographe à nourrir (écrit avec un « n »). C’est vraiment le seul , ce qui fait que je suis très heureusement dans l’obligation morale vis_à-vis de moi-même de vous inciter avec beaucoup d’enthousiasme d’aller les acclamer en riant.

Plus d’infos :

Publicités

5 Réponses to “Les Woomie’s”

  1. C Pucheral 8 octobre 2013 à 22:06 #

    Au fait: Fanny est notre Petite Nièce, on est fier dans la famille !

    • plumechocolat 14 octobre 2013 à 15:33 #

      Vous avez bien raison d’être fiers et de le lui dire !!

  2. C Pucheral 8 octobre 2013 à 22:02 #

    Il nous tarde d’aller admirer leur réussite , récompense certaine dd leur travail, de leur talent et dd leur intelligence Alliée à leur
    charme, beauté , volonté .

  3. Fanny (des Woomie's !) 8 octobre 2013 à 18:36 #

    Merci merci merci merci beaucoup pour cet article qui fait vraiment chaud au coeur !!! C’est un plaisir de savoir que le Show vous a plu, et que vous avez passé un bon moment ! Nous on est heureuses sur scène et encore plus ravies que le bonheur soit partagé 🙂
    A très vite !

    • plumechocolat 14 octobre 2013 à 15:34 #

      Oui, quand j’aime je le dis avec ravissement. Le même que j’ai ressenti en vous voyant vous lancer sur scène et enchanter la salle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

#EtaleTaCulture – La Culture Générale pour briller en société

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

%d blogueurs aiment cette page :