Velouté

1 Déc

BWfED49CMAAcbmx.png large

Après la découverte de « la Visite » , j’ai souhaité poursuivre dans mon exploration de l’univers de Victor Haïm avec cette fois-ci Velouté, qui explore encore une fois les jeux de pouvoir, apparemment le fond de commerce (ou d’inspiration) de cet auteur de théâtre prolixe. Jonathan, trompettiste ayan raté sa vocation, se présente donc pour un entretien d’embauche, on ne saura d’ailleurs jamais vraiment pour quel poste. Et est accueilli avec une chaleur et un enthousiasme extraordinaires par le recruteur qui semble s’être pris de sympathie pour lui. Il apprend d’ailleurs qu’il n’est plus en compétition qu’avec un seul autre candidat.

Prête à se battre pour décrocher le job, il fera donc tout son possible pour convaincre, au fil des entretiens, malgré les sautes d’humeur et de ton de celui qui le reçoit, don la gentillesse apparente de prime abord était un peu trop belle pour être vraie. La confrontation entre cet artiste raté et déterminé et ce responsable des embauches excentrique et particulièrement retors va petit à petit devenir de moins en moins lisse. A mesure que les questions fusent, les caractères de chacun se révèlent. Et Jonathan, homme entier mais intègre, va vite être victime de son caractère emporté et de ses failles… jusqu’à devoir faire un choix difficile.

On ne peut hélas pas trop en révéler sans gâcher le plaisir du spectacle, si ce n’est que David Bottet endosse parfaitement la personnalité de ce recruteur qui au fil des scènes devient le plus détestable des hommes, tandis que Nicolas Luboz donne parfaitement le change en homme impressionnable voulant se donner une contenance. Et l’un comme l’autre seront alternativement sous la coupe de la femme du recruteur… Pour savoir qui aura le dernier mot dans ce trio infernal,  il faudra réserver ou vous procurer le texte.

Plus d’infos :

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Les carnets du bien-être

Des idées et des outils pour se détendre et se ressourcer

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

#EtaleTaCulture – La Culture Générale pour briller en société

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

%d blogueurs aiment cette page :