L’Ut final

5 Mai

 

L'UT FINAL

 

 

Le Vingtième Théâtre n’aura eu de cesse de m’enchanter cette année, et il le fait cette fois dans une bonne humeur contagieuse avec cet ut final que nous offre la compagnie les Quat’Quartes. Le pitch pourrait donner des allures de spectacle sous acide. En effet, la fin du monde approche et les derniers humains veulent envoyer dans l’espace une trace du patrimoine musical de la terre sous forme de DVD pour les extra-terrestres. Présenté ainsi, on est raisonnablement en droit de se demander s’il n’y aurait pas un peu d’hélium dans le saxo de ces quatre musiciens et chanteurs de génie, et un peu de colle sur les touches du piano.

 

Dans le fond, j’avoue que je ne jurerais pas que Céline Fabre, Dany Aubert, Robin Laporte et Pierre Pichaud sont totalement « normaux ». Mais très sincèrement, je m’en réjouis. Parce qu’ils ont un talent et une imagination que l’on a rarement l’occasion de voir au théâtre ou dans les salles de concert.

 

De la rétrospective chorégraphiée des Beatles aux chants régionaux, du boléro de Ravel à la techno, de la danse africaine au musico-maraîchage sur fond d’Elton John, ces mélomanes éclairés nous font redécouvrir toute la richesse de la gamme, des dièses, des bémols et des tierces. En introduisant un peu de culture au passage, l’air de rien, comme ça, parce que sinon on hurlerait seulement au génie, pas à ce qu’il y a au-delà du génie.

 

Pendant un temps que l’on ne voit pas passer et qui est forcément trop court, on rit, on bat la mesure, on apprend des choses que l’on ignorait, on se remémore des souvenirs de l’enfance, de l’adolescence et de bien plus tard. Et on se laisse entièrement porter par ces trublions qui ont dû bosser comme des acharnés pour présenter une création de cette qualité et qui vont de toute façon trop vite pour que l’on puisse anticiper ce qui va venir. Ces 4 artistes savent tous jouer 2 à 3 instruments, chanter à la perfection et jouer la comédie avec un plaisir évident et communicatif. Je ne peux que vous encourager à vous laisser éblouir.

 

Et j’espère que les extra-terrestres pourront aussi en profiter, faisons confiance à leur moyen de locomotion très particulier pour faire parvenir l’enregistrement-témoin jusque dans l’espace.

 

Plus d’infos :

 

 

Publicités

2 Réponses to “L’Ut final”

  1. Anonyme 5 mai 2014 à 15:21 #

    Un grand merci pour ce joli commentaire qui me va droit au coeur. A très vite !
    Robin Laporte.

    • plumechocolat 5 mai 2014 à 17:45 #

      C’est mérité, j’ai vraiment adoré votre spectacle, j’envisage même de le revoir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

#EtaleTaCulture – La Culture Générale pour briller en société

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

%d blogueurs aiment cette page :