Joyeux anniversaire quand même

15 Juin

Olivier, homme solitaire plus ou moins décidé à ne pas se laisser prendre de nouveau au piège de l’amour, héberge Loulou pour une semaine, la petite sœur de son amie Clarisse, qui sort elle aussi d’un chagrin d’amour. La demoiselle ne tient en effet pas à aller observer ses neveux et le couple de sa sœur et leur bonheur dégoulinant. Elle ne tient pas non plus à retourner pleurer chez ses parents. Seulement, Loulou est volubile, bordélique, et ne reste pas en place, ce qui perturbe un peu l’équilibre bien établi du célibataire endurci qui cherche d’abord à la mettre dehors avant de se laisser convaincre de tenir sa promesse d’hébergement.

La colocation forcée entre Olivier et cet OVNI trop bavard ne se fera pas sans heurts. Elle ramènera aussi de la vie dans cet appartement où les livres s’empilent davantage que les souvenirs et les expériences. Et chacun poussera un peu l’autre dans ses retranchements. Lui devant répondre du renoncement à ses idéaux à quelques jours de ses 40 ans, et elle de son incapacité à se poser, écouter et respecter l’autre.

Seulement, les apparences sont parfois trompeuses et certaines vérités viendront perturber le lien qui se crée entre ces deux êtres normaux, normalement abîmés par leur passé respectif. Sous l’apparence de la parfaite comédie romantique, Lilian Lloyd s’est amusé dans l’écriture à jouer avec les codes, sans céder à toutes les évidences. Bruno Sanchez campe avec conviction cet homme taciturne, sorte de bon bougre échaudé face à la virevoltante Sophie di Malta. Parviendront-ils à s’accorder sur l’heure de la pendule ? La réponse en vous rendant sur place.

Plus d’infos :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

#EtaleTaCulture – La Culture Générale pour briller en société

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

%d blogueurs aiment cette page :