Les règles du savoir-vivre dans la société moderne

22 Juin

regles-savoir-vivre-societe-moderne_297782

Lorsque l’on aime pourfendre les mauvaises manières dans le métro ou ailleurs et que l’on est attaché aux civilités, quel comportement pourrait-il être plus logique que de se précipiter aux journées portes ouvertes du Théâtre des Déchargeurs pour voir une pièce s’appelant « Les règles sur savoir-vivre dans la société moderne » ? Il est d’ailleurs à noter que la pratique d’ouvrir ses portes aux spectateurs pour leur faire découvrir une partie de la saison à venir en avant-première relève d’un savoir-vivre très agréable de la part de cette sympathique salle qui offre toujours une programmation de belle qualité.

Revenons tout de même à notre sujet principal et à l’interprétation de ce texte du sieur Jean-Luc Lagarce, qui a dû trouver amusant le contraste entre son nom de famille et le sujet traité. Et c’est un acteur ayant fait le choix du seul en scène pour nous délivrer ces règles de bienséance, l’excellent Martin Juvanon du Vachat, dont les « possible », « probable », « envisageable » resteront longtemps gravés dans ma mémoire.

De la naissance au deuil, toutes les étapes de la vie sont passées au crible sous le prisme des conseils à suivre pour adopter la bonne attitude en toutes circonstances. De la déclaration de naissance à la déclaration de décès, ironiquement réalisées dans le même lieu, du choix du parrain à celui de son épouse, du dîner de présentation des futurs conjoints à la fête des noces d’or, aucun des grands évènements de la vie des gens de la bonne société n’est oublié. Avec un ton pince sans-rire et s’appuyant sur la verve de l’écrivain, le délicieux Martin provoque des sourires et rires délectables, qu’il est cependant préférable de garder discrets si vous y arrivez, afin de ne pas passer pour un spectateur grossier ne comprenant pas ce qu’il est venu voir. Seul petite tâche d’encre sur le buvard, la fin aurait gagné à être un peu raccourcie.

Poli ou impoli, je vous encourage donc très vivement à découvrir comment vous élever sur l’échelle du savoir-vivre et en profiter pour faire travailler vos zygomatiques au mois de janvier 2015, période propice aux bonnes résolutions.

Plus d’infos :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

#EtaleTaCulture – La Culture Générale pour briller en société

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

%d blogueurs aiment cette page :