Et si on recommençait ?

17 Nov

100x150_SI_ON_RECOMMENCAIT_gaylor

Découvrir un texte d’Eric-Emmanuel Schmitt est souvent un plaisir. Le découvrir en plus sur les planches est potentiellement un double plaisir. Et cette pièce tient pleinement ses promesses. Comme souvent avec l’auteur, ce qui compte, ce n’est pas tant l’histoire que ce qui anime les personnages. Et ces personnages sont tous hauts en couleurs.

Alex, homme ayant atteint la soixantaine, vient ainsi revisiter la maison de sa grand-mère, dans laquelle il a laissé tant de souvenirs, et surtout ceux de sa jeunesse. Par un étrange coup du sort, il se retrouve en immersion dans sa vie d’alors, voyant son moi d’à peine 20 ans à l’heure d’une décision cruciale pour son avenir.

Face à l’Alex d’aujourd’hui interprété par Michel Sardou, on découvre l’impétuosité du jeune et fougueux Alex alias Félix Beaupérin, entouré de ses conquêtes féminines l’une trop naïve, l’autre trop manipulatrice, et de sa très précieuse grand-mère (il faut saluer ici la performance d’Anna Gaylor, ayant repris le rôle en moins de 2 semaines suite au décès de Françoise Bertin). Refusant d’abord de se présenter à son jeune moi, puis d’influer sur ses propres décisions, Alex, visible seulement de lui-même et de sa grand-mère, va petit à petit se poser la question de changer son passé, et sa vie avec.

Dans un somptueux décor et une mise en scène sobre qui laisse toute sa place aux personnages et à leurs luttes intérieures, le grand écrivain pose donc au public des questions essentielles : la spontanéité, l’amour, la passion, l’aveuglement, le discernement, et puis surtout la part de l’égoïsme et la part des autres. Le texte se vit plus qu’il ne peut se raconter, et est tout à la fois tendre et dur, touchant et implacable, avec une place centrale donnée au spectateur. Et cette question que l’on s’est tous posée au moins une fois : si nous en avions la possibilité, reprendriions-nous les mêmes décisions ?

Un texte à aller voir pour vibrer, rire, réfléchir, et réaliser combien la vie est riche de possibilités.

Plus d’infos :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

#EtaleTaCulture – La Culture Générale pour briller en société

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

%d blogueurs aiment cette page :