Cher futur employeur

1 Nov

Madame, Monsieur,

Écrire cette lettre très académique ne m’amuse pas beaucoup, surtout sur mon temps de loisir déjà réduit, et la recevoir ne vous amuse sans doute pas plus.

Je vais vous dire que mon expérience fait de moi une personne merveilleuse et parfaitement adaptée à votre organisation. Je vous détaillerai ensuite mes compétences et faits d’armes pour tenter de vous convaincre que je suis bien cette personne dynamique, créative, surimpliquée et passionnée par votre métier que vous cherchez sans le savoir.

Ensuite, je vous ferai moult compliment sur vous et votre entreprise pour vous dire combien vous êtes géniaux. Pour conclure qu’il serait dommage de passer à côté de l’occasion unique de conclure un partenariat durable entre ma personnalité merveilleuse et votre génie.

En réalité, je vous écris parce que je pense que j’ai les qualités et savoirs requis pour travailler pour vous et que je pense que vous êtes une structure intéressante et viable, qui me permettra de faire du bon travail et d’apprendre en retour. Une rencontre ne nous engage à rien, ni vous ni moi, et je suis même prête à apporter un sachet de macarons pour rendre la discussion plus agréable.

Je vous remercie par avance pour votre intérêt et votre réponse à mon invitation dans un délai de 3 à 4 semaines.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Les carnets du bien-être

Des idées et des outils pour se détendre et se ressourcer

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

#EtaleTaCulture – La Culture Générale pour briller en société

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

%d blogueurs aiment cette page :