Compagnie XY : il n’est pas encore minuit

12 Jan

 

 new54

 

  Je me réjouis de pouvoir, pour une fois, présenter un spectacle de très grande qualité qui n’est pas réservé au public parisien, puisque la compagnie est actuellement à Lyon avant de poursuivre une tournée franco-hispano-suisse, entre autres par Brest, Nantes, Compiègne, Blagnac, Barcelone et Neuchâtel avec au milieu quelques salles franciliennes de la grande couronne. Hors chapiteau comme sur scène, la compagnie XY aime donc bien sauter d’un lieu à l’autre pour époustoufler son public.

 Ce spectacle commence, il faut le dire, de façon assez étrange, et qui peut faire douter de la suite. Sans vouloir en dévoiler trop à ceux qui ne manqueront pas d’aller les admirer, l’on assiste au départ entre ces 22 artistes à une sorte de bagarre géante, qui, dans une période qui ne manque pas de tensions, m’a personnellement mise mal à l’aise. Et pourtant, paradoxalement, c’est bien la cohésion exemplaire de cette troupe qui la rend par la suite unique et admirable. Parce qu’ils sont sans cesse attentifs les uns aux autres, bienveillants aussi. Et surtout doués. Enfin bosseurs et doués parce que le talent ne va pas sans un travail acharné pour livrer une telle performance.

 Durant 1h30, le public a donc l’extrême honneur de voir l’inventivité de ces gymnastes-danseurs-acrobates à l’œuvre. Et les tours de force auxquels ils parviennent parce qu’ils sont unis, complices, rassemblés par leur passion et leur créativité collective. Avec un engagement corporel plus que fort mais finalement très très peu d’accessoires, ils réussissent à émouvoir et émerveiller en même temps, à tel point que, les yeux brillants et bouche bée, on oublie parfois d’applaudir la performance. Et on se laisse aussi gagner par chacune de ces 22 personnalités bien distinctes qui forment un tout si beau. Sans oublier de verser une larme d’émotion sur leur petit discours magique lors des saluts. Avant d’aller s’endormir, à minuit pile, les yeux pleins d’étoiles et le sourire aux lèvres.

Plus d’infos

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Les carnets du bien-être

Des idées et des outils pour se détendre et se ressourcer

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

#EtaleTaCulture – La Culture Générale pour briller en société

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

%d blogueurs aiment cette page :