Irrésistible

31 Jan

Irresistible-Affiche-Vierge

Après un passage par les Grands Boulevards au Théâtre les Feux de la Rampe puis près du père Lachaise au Théâtre le Proscénium en 2015, ce spectacle poursuit irrésistiblement sa course (oui, la blague était facile) et s’installe pour trois mois au (sacré) cœur de la vie montmartroise dans la petite salle du Funambule Montmartre.

Une histoire de couple uni que monsieur veut mettre au défi de la tentation. Un soir donc, ce jeune avocat n’ayant pas choisi ce métier par hasard tant il aime l’art de l’argumentation, décide de creuser le ressenti de sa compagne, éditrice, qui vient de rencontrer l’auteur qu’elle admire depuis toujours, et qu’ils savent tous les deux être un grand séducteur. Il va, par tous les moyens, chercher à lui faire avouer qu’elle a trouvé cet homme irrésistible. Mais en déclenchant le jeu de la réthorique, en cherchant à acculer celle qui l’aime à avouer qu’elle pourrait se trouver dans une situation où elle ne résisterait pas à un autre, il va produire l’effet contraire de la réassurance qu’au fond il attend.

D’une scène qui donc se veut un exercice innocent et très théorique, leurs sentiments l’un pour l’autre vont être durement éprouvés. Et à ce jeu-là, le ou la plus tenace est rarement celui ou celle qui croyait l’être. La subtilité de Nathalie Bernas, conjuguée à l’esprit fougueux de Florian Bayoux, donnent à ce texte fort de Fabrice Roger-Lacan (un jungien sans doute, oui, celle-là aussi est facile) tout son relief. Passant du rire franc aux cris de scandale intérieurs en passant par le rire jaune, le public se trouve plongé dans une palette d’émotion qui elle aussi est irrésistible. Avec des fausses pistes semées dans les dialogues qui font également que la fin, sans l’étonner, le surprend tout de même. Un très joli moment et un coup de cœur personnel.

Plus d’infos :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

#EtaleTaCulture – La Culture Générale pour briller en société

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

%d blogueurs aiment cette page :