Soixante degrés

28 Mar

60dprolong400

Un soir à la laverie, Rémi Papadopoulos, comédien en quête de rôles, écoute la discussion téléphonique du seul autre client du moment. Et l’entend prononcer le prénom et le nom de son ex, Marie. La curiosité va le pousser à engager la conversation avec Rémi Filippini, lequel se révélera être le fiancé de la belle. Sans lui révéler son statut, il le charge d’embrasser la demoiselle. Quelques jours plus tard, les deux hommes se recroisent devant les machines à laver.

Alors que l’on aurait pu penser que la personne qui d’un manière ou d’une autre les lie l’un à l’autre pourrait les mener à se comporter en rivaux, il n’en est rien. Au contraire, une amitié toute aussi forte qu’atypique va petit à petit se créer entre ces deux jeunes hommes, au point de devenir plus ou moins indispensables l’un à l’autre. Et c’est dans cette amitié que les ennuis vont naître, puisque la force du lien qui les unit va se muer en une sorte d’ambiguïté.

Sans tomber dans la caricature et avec une certaine finesse d’analyse, les deux auteurs, Jean Franco et Jérôme Paza, nous livrent une jolie pièce sur l’amitié masculine, ses apports et ses limites. Mâtinée de rencontres bucoliques avec une dénommée Vanina, ainsi que d’échanges avec le clochard d’en face, cette comédie menée tambour (de machine) battant par Frédéric Valentin et Fabrice Pannetier est un très agréable palliatif au blues du dimanche soir.

Plus d’infos :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

#EtaleTaCulture – La Culture Générale pour briller en société

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

%d blogueurs aiment cette page :