La poupée sanglante

15 Août

Affiche-La-Poupée-Sanglante-

Le mois d’août à Paris est en général un peu triste pour les amateurs de théâtre, les comédiens étant comme les autres autochtones en vacances méritées. Seulement, si la foule compacte dans le métro ne manque pas aux quelques valeureux travailleurs encore présents, les soirées sans théâtre, elles, sont plus pesantes. Le théâtre de la Huchette l’a apparemment bien compris, en choisissant de lancer une comédie musicale spécialement pour l’été, « la poupée sanglante », adaptation légèrement (mais juste ce qu’il faut) déjantée du roman éponyme de Gaston Leroux.

Le tour de force de ce « musical » est de reposer sur la présence de seulement trois chanteurs-comédiens, Charlotte Ruby, Edouard Thiébault et Alexandre Jérôme pour interpréter les 15 personnages de l’histoire. Leurs voix extrêmement travaillées, et leurs talents multiples de mimes / danseurs de claquettes / improvisateurs, avec l’accompagnement du compositeur Didier Bailly au piano, rendent ce spectacle à la fois original et génial.

On se laisse donc plonger dans les histoires d’amour de la jeune Christine, qui semble moins intéressée par son fiancé Jacques que par Gabriel qui travaille chez son père et par le ténébreux et disgracieux Bénédict, de femmes assassinées et de soupçons qui se tournent alternativement vers des suspects très différents. Avec de très jolies chansons qui donnent beaucoup d’entrain à cette belle pièce de l’été. La fraîcheur de cette adaptation n’a ainsi d’égale que la chaleur dans cette petite salle du quartier Saint-Michel.

Plus d’infos :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

#EtaleTaCulture – La Culture Générale pour briller en société

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

%d blogueurs aiment cette page :