Le jardin d’Alphonse

4 Juin

affiche-LE-JARDIN-D-ALPHONSE-686x1030

Les comédies de Didier Caron, également directeur du Théâtre Michel et toujours comédien, sont peu nombreuses, suractivité probable oblige, mais elles sont toujours de très beaux moments d’émotions, exigence de qualité sans doute très élevé de l’auteur – metteur en scène oblige. Dans « le jardin d’Alphonse, l’action prend place lors de l’enterrement dudit Alphonse, père de Jean-Claude et grand-père de Serge, Fabien et Magali et réunissant ainsi opportunément la famille et le meilleur ami de Jean-Claude, Daniel, accompagné de sa femme Suzanne.

Vous l’aurez compris, la configuration est propice à faire ressurgir les rancœurs mal enfouies et les secrets de famille. Et les rebondissements s’enchaînent, initiés par Magali, ayant vécu isolé de sa fratrie, confiée à la garde de sa mère lors du divorce de ses parents, et qui veut comprendre pourquoi elle s’est retrouvée isolée. Les altercations ne cessent dès lors de s’enchaîner, les révélations également, avec, comédie oblige, des moments de légèreté apportés par le repas raté, les rites new age de l’amoureuse de Magali, le minaudage de la très blonde mais pas si innocente Nadège, en couple avec Fabien, et la prestation particulièrement notable de Karina Marimon en femme juive enchaînant les gaffes.

En révéler plus sur l’histoire en atténuerait la saveur, mais l’on s’amuse énormément pendant cette pièce menée tambour battant par d’excellents comédiens. Et cette légèreté rend d’autant plus forts les moments plus dramatiques qui vont de pair avec les questionnements et les grandes décisions que peuvent provoquer les phases de deuil. Le jardin d’Alphonse est ainsi un excellent divertissement, plein de finesse, à l’esthétique aussi travaillée que la beauté des fleurs cultivées avec soin par le défunt. Une création qui donne déjà envie de voir la prochaine pièce du talentueux Didier Caron.

Plus d’infos :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

#EtaleTaCulture – La Culture Générale pour briller en société

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

%d blogueurs aiment cette page :