Amargi – Anti-tragédie de la dette

20 Mai

amargi

Comme son titre le suggère, cette « anti-tragédie de la dette » fait partie des spectacles que l’on peut à la fois qualifier de militants et de divertissants. S’inspirant des écrits des économistes et sociologues François Orléan, Frédéric Lordon, Bernard Friot et de l’ouvrage « 5000 ans de dette » de David Graeber, Judith Henry a construit un spectacle à la fois pédagogique et engagé pour aborder ce sujet qui fait énormément parler sans que l’on n’en comprenne toujours tous les mécanismes.

Dans une mise en scène très ludique, l’on y part donc à la rencontre, entre autres personnages, d’une femme ayant légèrement menti pour obtenir son crédit immobilier (Touran Manoutcheri), d’un artiste fauché et anti-système (Iwan Lambert), d’un banquier qui ne prend pas les mêmes risques que ses clients (Gilbert Edelin), d’un capitaliste cynique (Benjamin Gasquet) et d’une fausse candide (Judith Bernard). Lesquels vont changer de peau et d’époque tout au long de cette pièce atypique pour nous faire voyager à travers le monde et les civilisations et revisiter l’évolution du rapport à la dette.

L’on y (ré)apprend quelques enseignements et vérités bien utiles sur les mécanismes du crédit et de la dette. L’on y est également invités à réfléchir sur son propre rapport au crédit. Au vu des auteurs cités plus haut, l’on se doute bien que le point de vue n’est pas entièrement neutre, et aborder un tel sujet ne peut se faire sans prendre position. Pour autant, l’historique retracé du rapport de différentes civilisations au prêt / à l’usure / aux réductions ou annulations de dettes permet à chacun de se forger sa propre opinion, en accord ou pas avec l’idéal proposé en fin de spectacle comme ouverture.

La mise en scène est ludique, avec un dynamisme rehaussé par les nombreux accessoires de couleurs, et des comédiens qui s’amusent à nous faire sourire. Une leçon d’économie comme on aurait aimé en avoir au lycée.

Plus d’infos :

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

#EtaleTaCulture – La Culture Générale pour briller en société

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

%d blogueurs aiment cette page :