Speakeasy

28 Juin

speakeasy

 

Speakeasy est, comme l’indique son titre, un spectacle dont l’on peut parler aisément. Parce que tout y est agréable a voir. Alors même qu’à contrepied de ce même titre, les artistes présents communiquent avec dureté, âpreté, violence parfois aussi, dans ce décor de bar américain des années 30 au moment de la prohibition. Les hommes veulent dominer les femmes, lesquelles veulent montrer qu’elles ont du caractère. Ils font également des affaires, ou du chantage, ou de l’intimidation. Le tout, comme annoncé, en silence ou en acrobaties et vice-versa.

La troupe The Rat Pack Company nous plonge donc dans un univers très cinématographique, qui choisirait délibérément de mêler le technicolor et le muet dans un décor magnifique et bien pensé. Enfin quand on parle de muet, c’est en omettant la musique qui s’impose comme le 7ème personnage de l’aventure, à la fois intense et dynamique, qui donne véritablement corps aux séquences qui s’enchaînent.

Les 6 comédiens-acrobates nous y livrent tout leur talent. L’on y découvre ainsi Xavier Lavabre (acrobate porteur), homme autoritaire rappelant les parrains de la mafia et n’admettant pas qu’une femme lui résiste. Sa relation houleuse avec la pétillante brune incarnée par l’impressionnante An-Katrin Jornot (voltigeuse et équilibriste) ne l’empêchera pas de séduire la grande blonde inaccessible Clarat Huet (chant et cerceau aérien). Ni bien évidemment de se confronter à ses rivaux dans les affaires d’argent et de cœur. Il se confrontera ainsi tour à tour à Vincent Maggioni (au mât chinois) et ) Guillaume Juncar (à la roue Cyr). Tout ce petit monde se fait séduire par le serveur, Andrea Catozzi (acrobate), impressionnant par sa souplesse et également amoureux de la belle blonde.

Les numéros, entre chorégraphie et cirque, sont d’une très grande qualité technique, avec des portés et des acrobaties parfaitement maîtrisés, le fil conducteur est bien pensé et suivi, les artistes sont totalement investis. Bref, l’on passe une très agréable soirée sans aucune fausse note grâce à cette compagnie très créative. Une bonne idée de sortie pour toutes celles et ceux qui passent l’été loin d’Avignon.

Plus d’infos :

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

#EtaleTaCulture – La Culture Générale pour briller en société

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

%d blogueurs aiment cette page :