Paradoxal

30 Nov

184339-paradoxal_3

Crédit photo : Samuel Poncet

 

 

Si le théâtre est souvent l’occasion de rêver d’autre chose que du quotidien, il est en revanche plus rare qu’il explore directement l’univers du rêve. C’est le sujet qu’a choisi Marien Tillet pour sa pièce Paradoxal, qui explorent les méandres nocturnes des esprits vagabonds.

L’on y fait la connaissance d’une journaliste insomniaque ayant la spécificité d’être une « rêveuse lucide », c’est-à-dire qu’elle est capable de savoir qu’elle rêve tout en étant endormie et peut au moins en partie contrôler la direction prise par ses rêves. Par une suite d’évènements un peu rocambolesque, elle rencontre un médecin développant un programme d’études des rêveurs lucides de stades 2 à 4 (parce que bien entendu, il y a des stades de maîtrise de son imaginaire nocturne) et accepte d’intégrer le protocole aux fins de développer et publier son enquête sur ce professeur et ses travaux.

Elle se retrouve donc colocataire temporaire d’un groupe de 4 personnes de tous âges aux personnalités bien affirmées, dans leur sommeil comme dans leur éveil, l’expérimentation requérant que tous partagent la même chambre. Progressivement, le rêve et la réalité s’entremêlent et, si les rêveurs semblent s’y retrouver, les spectateurs sont entraînés dans un univers où les repères disparaissent assez rapidement. Avec un brouillage accentué par l’attitude du médecin, tour à tour Dr. Jekyll et Mr. Hyde.

Seul en scène, Marien Tillet nous entraîne dans ce « thriller scientifique » (tel qu’il definit cette pièce qu’il a également écrite) avec une énergie qui force l’admiration. Débutant sur le ton de la comédie avec des réflexions intéressantes sur le sommeil, le spectacle se mue ensuite en objet théâtral non identifié. Une curieuse découverte qui peut rendre les esprits rationnels dubitatifs…. mais ne laisse aucun spectateur indifférent.

Plus d’infos :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Étale Ta Culture !

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

%d blogueurs aiment cette page :