Guys and Dolls

8 Mai

G & D

 

La programmation de Guys and Dolls au récemment ré-ouvert Théâtre Marigny pourrait illustrer à la perfection l’adage « si tu ne peux pas te rendre à Broadway, laisse Broadway se rendre jusqu’à toi ». Cet authentique musical à l’anglo-saxonne a en effet été créé sur la scène new-yorkaise en 1950, avant d’être adapté en film 7 ans plus tard et de faire régulièrement l’objet de reprises, dont celle de ce printemps à Paris par le metteur en scène et chorégraphe britannique plusieurs fois primé Stephen Mear.

L’histoire, ancrée dans une époque révolue, a bien entendu pris quelques rides mais ce caractère désuet contribue pleinement à son charme. Elle met en scène la belle Sarah et son groupe d’évangélistes tentant vainement de « sauver les âmes en perdition » de New York et les joueurs de tripot clandestins vivant de divers trafics entre deux soirées à parier. Sur un pari toujours, Sky Masterson, l’un d’eux, va relever le défi lancé par Nathan Detroit de convaincre la jeune femme de la suivre pour dîner à La Havane… ce qui n’était qu’un jeu laissant naturellement place à des sentiments plus profonds. De son côté, Nathan subit la pression de sa « fiancée depuis 13 ans » d’arrêter ses trafics et de l’épouser.

Sur cette très belle scène, avec un décor modulable très bien conçu, les comédiens-chanteurs-danseurs enchaînent avec brio des numéros entraînants, nous plongeant quelques décennies en arrière à l’époque du technicolor… mais en live. Les voix des solistes sont absolument magnifiques, les chorégraphies exécutées au millimètre, l’humour est bien sûr au rendez-vous dans ces intrigues qui se mêlent et se démêlent, l’amour également, et l’on se laisse entraîner avec beaucoup de bonheur dans ce voyage dans le temps qui montre que la société change mais pas les sentiments.

Plus d’infos :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Étale Ta Culture !

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

%d blogueurs aiment cette page :