Lucie Carbone dans Badaboum

8 Déc

luciecarbone.png

 

Comme beaucoup de personnes sur cette planète, Lucie Carbone a essayé d’être « normale ». Et même pire que ça, elle a tenté de suivre avec succès les chemins de la réussite tels qu’ils lui avaient présenté. Elle a donc appris le latin, fait une prépa et des études prestigieuses et a exercé un travail « normal » comme on en exerce après avoir décroché un bon diplôme. Bref, elle a utilisé tous les ingrédients de la recette qui devait la conduire à être heureuse.

Mais sur ce chemin en théorie bien balisé, elle a vécu un certain nombre de « badaboum ». Autrement dit des accidents de parcours classés de 1 à 5 sur l’échelle de Richter des échecs qu’elle présente à son public avec illustrations ne pouvant pas ne pas faire sourire à la clé. De ses échecs amoureux à l’école primaire au drame de la petite vieille resquilleuse au supermarché des coins en passant par son rapport particulier à Era et à Shakespeare, elle nous invite à regarder le monde des mauvaises surprises autrement.

Gardant un flegme qui rend ses propos d’autant plus percutants, elle nous entraîne dans un chouette voyage où son humour ne se heurte à aucun badaboum, qui permet de relire nos propres vies avec un recul amusé en riant du travail, de la famille, des amours et des emmerdes… et d’écouter avec attention ses recettes inoubliables de tourte et d’épanouissement (l’une n’ayant rien à voir avec l’autre).

Plus d’infos :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Étale Ta Culture !

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

%d blogueurs aiment cette page :