Saint-Exupéry, le mystère de l’aviateur

4 Oct

Alors que les évènements se succèdent depuis que les confinements-couvre-feu-restriction-d-ouvertures-diverses-et-variés ont été assouplis, à l’occasion des 75 ans de la publication du Petit Prince, le théâtre participe lui aussi à faire (re)vivre cet écrivain aventurier. Et le Théâtre du Splendid a choisi de nous permettre de découvrir l’homme sous toutes ses facettes avec ce spectacle sur « le mystère de l’aviateur », qui nous emmène en parallèle dans deux directions moins opposées qu’il n’y paraît de prime abord, à travers celle d’une famille venant d’enterrer le grand-père d’un adolescent rebelle d’un côté et celle du célèbre Saint-Ex de l’autre.

Eloignés depuis quelques années, l’adolescent et son père ne parviennent plus à communiquer, à cause des rancœurs mal digérées du fils et de la dureté du père qui ne l’épargne pas. Se retrouvant dans l’appartement du grand-père, ayant été soldat SS à l’époque où l’enrôlement n’était pas une option, le père, entre deux cartons, va tenter de lui faire découvrir cet homme sous un nouveau jour, celui de grand admirateur d’Antoine de Saint-Exupéry. Dans un décor très réussi se succèdent ainsi les scènes de notre époque et celles de la première moitié du 20ème siècle, retraçant le parcours de l’auteur-aviateur depuis son baptême de l’air.

Ces traversées du temps nous font voyager aussi sûrement que les engins pilotés par le père du petit prince. Si, comme moi, vous vous êtes arrêtés à cet ouvrage, vous découvrirez sans nul doute la personnalité fougueuse, séductrice, mais aussi passionnée, obstinée et politisée de l’aviateur, à travers ses grands « faits d’armes », de l’aéropostale aux tentatives de records mondiaux. Et si vous êtes expert.e, l’on ne peut qu’espérer que vous revivrez avec plaisir les épisodes marquants de son existence tels qu’ils ont été sélectionnés avec talent par Flavie Péan et Davy Sardou lors de l’écriture de la pièce.

Dans une mise en scène dynamique, les acteurs changent de casquette plus vite encore que le décor ne se modulent et la vidéo ne nous entraîne dans les péripéties de Saint-Exupéry (mention spéciale à Pierre Bénézit), en vol de nuit tout autant que sur la terre des hommes. Les deux histoires de vie parallèles, celle du poète mort trop jeune et du très jeune encore loin de la mort, témoignent de la vitesse de l’histoire tout autant que de la permanence des sentiments. Biographie théâtrale tout autant qu’analyse des relations familiales, amoureuses et amicales, cette exploration menée au pas de course, à la fois légère et profonde, est sans conteste une découverte aussi précieuse que celle de la rose par un célèbre petit enfant aux cheveux dorés.

Plus d’infos :

  • Saint-Exupéry – le mystère de l’aviateur, jusqu’au 8 janvier 2022, du jeudi au samedi à 21h, matinées les samedis à 16h30
  • Théâtre du Splendid, 48 rue du Faubourg Saint Martin, 75010 Paris
  • https://www.lesplendid.com/project/saint-exupery/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Étale Ta Culture !

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

%d blogueurs aiment cette page :