Mozart Group dans Globe trotters

7 Nov

Bobino est une salle qui choisit toujours avec talent ses spectacles, le plus souvent tournés vers l’humour musical et le cirque contemporain. Ayant eu la chance d’y voir quelques pépites, parmi lesquelles je retiens en particulier (liste bien sûr non exhaustive) Tutu  (de nouveau à l’affiche du  17 novembre au 12 décembre, cette fois au Théâtre Libre) et The Opera Locos (reprogrammé lui aussi, à Bobino toujours), je suis allée voir Mozart Group avec sérénité et curiosité.

Mon enthousiasme était d’autant plus fort que ce groupe d’humoristes musiciens venu de Varsovie, avec déjà 25 ans d’expérience, nous convie avec son spectacle Globe trotters, à un tour du monde de la musique en 80 minutes (à peu près). Une belle occasion donc de rattraper facilement tous les voyages empêchés par le confinement. Et ils nous offrent un démarrage parfait, passant de l’Italie et de ses plats de spaghettis aux Etats-Unis et ses westerns spaghettis. Virtuoses des instruments à cordes, sachant jouer avec inventivité sur les bruitages pour des interludes décalés, ces 4 adeptes de Mozart, aussi à l’aise sur Paganini que sur Stevie Wonder, nous font effectivement découvrir la planète musicale de façon fort originale.

N’épargnant ni leur énergie, ni leur bonne humeur, ils s’amusent ainsi tantôt à nous donner les bons repères, tantôt à nous égarer, avec leur GPS atypique, leurs détournements d’objets ou d’instruments, leurs jeux sur les vraies et les fausses notes, leurs bruitages bien calés, et, surtout l’harmonie de leur quatuor. Bien évidemment, il est difficile de ne pas penser et faire le parallèle, en toute légitimité, avec un autre Quatuor très célèbre ayant raccroché les archets en 2015 après 35 ans d’excellents et facétieux services. Mais au-delà de la comparaison (où personnellement je donnerais l’avantage aux Français, et pas par chauvinisme primaire), il y a heureusement de la place pour beaucoup d’ensembles d’humoristes musicaux, et le plaisir est bien présent sur la scène de Bobino et réchauffe les cœurs et les zygomatiques en ces semaines fraîches d’automne.

Si vous aimez autant la musique classique que les danses de l’été, que vous n’avez pas peur de vous faire envahir par la Pologne le temps d’une soirée, que vous voulez vous assurer que l’esprit créatif est encore bien vivant dans le monde du spectacle, et que vous avez besoin de rire, il est fort possible que vous soyez faits, vous aussi, pour devenir un globe trotter en 80 minutes.

Plus d’infos :

  • Mozart Group dans Globe trotters, jusqu’au 12 décembre 2021, les vendredis et samedi à 19h, le dimanche à 15h
  • Bobino, 14-20 rue de la Gaîté, 75014 Paris
  • https://www.mozartgroup.net/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Étale Ta Culture !

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

%d blogueurs aiment cette page :