9ème bloguiversaire : quoi de neuf, docteur ?

8 Nov

Neuf ans à tenir ce blog, cela préfigure donc d’un anniversaire très symbolique à venir dans 365 jours, très attendu aussi parce qu’il marquera la persévérance derrière cette aventure de plumechocolat, et puis le fait que le blog a grandi avec son autrice et réciproquement. Mais n’anticipons pas trop, d’autant plus qu’un autre passage de décennie vient d’avoir lieu dans la vie de ladite autrice et intéressons-nous à ces neuf ans, et à cette célèbre question de Bug’s Bunny : quoi de neuf, docteur (toute référence à une série télévisée éponyme des années 1980 n’est pas entièrement fortuite, bien que la référence première du titre de ce billet soit bien emprunté à un célèbre lapin de cartoon) ?

Force est de constater qu’il n’y a justement eu qu’à peine plus de neuf chroniques théâtres publiées en 2021 (bon, en réalité 10, mais vous me passerez ce subterfuge), tout comme, d’une manière générale, la plume a vogué au gré du vent sans rencontrer le chocolat aussi souvent que dans le fameux monde d’avant. L’inspiration qui s’était évaporée derrière les fenêtres fermées des semaines confinées a peu à peu retrouvé sa place, mais hélas, la rédaction des lettres de motivation a pris le pas sur celle des billets d’humeur et des soirées à faire voguer mon imagination sur clavier. A cela s’est ajouté, cela ne vous aura pas échappé, l’arrivée d’une petite tornade d’amour et d’espièglerie, avec lequel la vie est un spectacle d’improvisation permanent, ou un livre dont nous parents sommes les héros sans retour à la case départ (mais, pour rebondir sur le titre choisi, beaucoup beaucoup de visites chez le docteur, les enfants se partageant très généreusement leurs microbes à la crèche, sur un mode parfaitement coopératif et non discriminatoire).

Nouvel âge, nouvelle dynamique familiale, nouvelle recherche d’emploi, et avec cela beaucoup de nouvelles interrogations et de doutes pas si nouveaux, quelques nouvelles envies d’écriture aussi, nouvelles possibilités de sortie depuis le mois de juin, beaucoup de neuf en somme et trop peu de temps pour tout concrétiser. Cela ne m’empêchera pas d’essayer, tout au long de cette année, de faire au mieux pour donner un peu de sang neuf au blog, cet autre bébé déjà bien émancipé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Étale Ta Culture !

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

%d blogueurs aiment cette page :