Archive | Théâtre – Chroniques Spectacles RSS feed for this section

Les Demoiselles

4 Août

Une pièce de théâtre se déroulant dans les années 1950, qui parle de femmes, en musique et avec, cerise sur le sundae, un pianiste pour les accompagner, il ne fallait pas davantage d’arguments pour me convaincre de foncer découvrir ces demoiselles du téléphone (pas celles de la série Netflix, malgré des caractères également bien affirmées) en quête de la vie idéale telle que définie selon les standards de l’après seconde guerre mondiale, ou du moins veulent-elles le faire croire.

Lire la suite

Une vie à tes côtés

2 Août

Une vie à tes côtés, c’est l’histoire de deux jeunes amoureux qui, à 22 et 23 ans, pensent avoir la vie devant eux et vivent une histoire d’amour sans nuage depuis 3 ans. Jusqu’à ce que la maladie s’en mêle et que Lily découvre qu’elle a une leucémie. Consciente de la gravité de son état, elle ne veut pas être un poids pour Aldo. Mais c’est sans compter sur la détermination de ce dernier à l’aimer littéralement pour le meilleur et pour le pire.

Lire la suite

Est-ce que j’ai une gueule d’Arletty ?

21 Juin

L’on a beau adorer le spectacle vivant et suivre assidument son actualité, parfois, il y a un raté et l’on  passe totalement à côté. Cela a été mon cas avec Est-ce que j’ai une gueule d’Arletty, qui a été créé en 2018 et a reçu le Molière du spectacle musical en 2020, et également le Molière de la Révélation Théâtrale pour Elodie Menant, co-autrice de la pièce avec Eric Bu et interprète du rôle-titre. Ainsi, je n’ai même pas l’excuse des confinements et autres mesures Covid pour n’avoir été voir cette magnifique création qu’en mai 2022, moins d’une semaine avant la dernière représentation (enfin sait-on jamais, peut-être que jamais 4 ans sans 5 et que la joyeuse troupe resignera pour une nouvelle saison).

Lire la suite

Believers

20 Juin

Alors qu’une fois de plus, je ne croiserai pas la route du festival d’Avignon au mois de juillet, le festival d’Avignon a eu la bonne idée de venir à moi, ou plutôt au Théâtre Lepic, pour 3 représentations de Believers, écrit par Ken Jaworowski, éditeur au critique au New York Times. C’est la compagnie 6 Thèmes Théâtre et sa fondatrice Aurélie Camus qui en assure la mise en scène et interprète l’un des rôles qui ont eu l’excellente idée de faire découvrir cette pièce au public français. L’histoire d’un couple, Donna et Chris, qui se rencontrent à l’université et construisent leur amour à vingt ans avec de l’eau fraîche, beaucoup de rhétorique, et des rêves de jeunes idéalistes.

Lire la suite

Roman(s) national

3 Avr

Alors que la campagne électorale pour la très très prochaine élection présidentielle en France n’a eu de cesse que de décevoir mon aspiration à voir enfin émerger un candidat ou une candidate réhabilitant la noblesse de la politique en remettant le bien commun au centre de son programme et de ses réflexions, j’ai décidé d’aller explorer la politique autrement avec Roman(s) national. Cette création audacieuse du Birgit Ensemble invite son public à réfléchir aux institutions et à leur fonctionnement, et interroge précisément les motivations et les comportements de plus en plus égocentrés de celles et ceux qui briguent aujourd’hui la fonction suprême.

Lire la suite

Les producteurs

3 Avr

Depuis ses débuts en tant qu’auteur et metteur en scène de théâtre avec le porteur d’histoire, Alexis Michalik aime explorer des univers variés et loufoques, et emmener le public dans des directions toujours différentes. Après nous avoir fait (re)découvrir Georges Méliès et Edmond Rostand et nous avoir fait faire un tour intra muros avant de nous livrer une histoire d’amour, il a choisi pour cette saison de ressusciter un film de 45 ans d’âge (qui a donc eu le temps de se bonifier avec le temps) de Mel Brooks, les Producteurs, que Broadway avait déjà mis à l’honneur en 2001 en l’adaptant en comédie musicale.   

Lire la suite

Encore une fois

27 Fév

J’avais déjà eu le bonheur de découvrir le talent de Davide Autieri et Leana Durney en 2015 dans leur drôlissime et entraînant Figaroh!, adaptation déjantée des Noces de Figaro. Lorsqu’après 7 ans (de réflexion ?), j’ai appris qu’ils revenaient au Funambule Montmartre « encore une fois », dont on espère que ce ne sera pas la dernière, je n’ai guère hésité à foncer découvrir ce nouveau spectacle. Le mot foncer étant hélas tout relatif puisque sont passés par là quelques aléas omicronesques qui ont retardé un peu la date, mais comme on dit, mieux vaut tard que jamais.

Lire la suite
amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Étale Ta Culture !

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots