Tag Archives: Arnaud Laurent

La raclette

30 Sep

Affiche showcase complet

 

Ayant déjà eu l’occasion de rire sans modération de la folle inventivité de Leah Marciano et Thibaut Marchand devant Un macchabée dans la baignoire puis En apesanteur, c’est sans aucune hésitation que j’ai suivi l’adage selon lequel jamais deux sans trois pour assister à une représentation unique de la Raclette, leur dernière création, le lundi 23 septembre au Théâtre Edgar dans le quartier de Montparnasse. Et après avoir assisté à cette folle soirée, je souhaite à toute la joyeuse troupe de cette comédie à 1000 à l’heure de pouvoir la faire découvrir à un large public (quelques dates sont apparemment à venir, à suivre sur le lien en bas de l’article).

Après avoir accueilli très chaleureusement et sans rien perdre de sa concentration un public un peu impatient du fait d’un retard indépendant de sa volonté comme de celle des comédiens, la pétillante Floriane Chappe, alias Elisa, reçoit donc ses 3 amis de toujours ainsi qu’une amie comédienne pour une soirée raclette. Lire la suite

En apesanteur

29 Oct

Affiche vierge 2018

 

 

Après le succès de leur pièce Un macchabée dans la baignoire, Leah Marciano et Thibaut Marchand ont récidivé en co-écrivant une nouvelle comédie, « en apesanteur ». Un 31 décembre, Benjamin, jeune avocat arrogant qui repasse chez lui avant de ressortir, se retrouve dans l’ascenseur avec Zoé, auteure de livres pour enfants, qui vient fêter le réveillon dans l’immeuble. L’ascenseur tombe en panne et Bernard, le réparateur, fait savoir aux deux jeunes gens qu’il leur faudra patienter 4 heures avant qu’il ne puisse intervenir. Lire la suite

Blondie et Brunette

22 Nov

blondie b

Le côté merveilleux de Paris, c’est de pouvoir découvrir des trésors au fond des impasses. Et il en est de même pour le spectacle vivant. C’est ainsi que j’ai passé un samedi soir dans la salle du Proscénium, bien cachée des regards dans le petit passage du Bureau, du côté du métro Charonne, aux anciens sièges de cinéma grands et confortables (ce qui n’est pas donné à toutes les salles). La pièce s’ouvre donc dans l’ambiance paisible d’un salon cossu où Lexie et Lili, amies de toujours ayant désormais un âge pouvant être qualifié d’avancé sans ambiguïté, devisent en buvant le thé (ou un sherry, j’avoue ne plus trop me souvenir de ce détail) lorsqu’arrivent les petits enfants de Lexie. Mais très vite, l’une des deux fait un malaise et est conduite chez le médecin. Pendant ce temps-là, Lou retrace à l’aide du journal intime de sa grand-mère l’histoire de cette incroyable amitié ayant traversé les décennies mieux qu’un très grand cru de vin.

Ces deux-là se sont connues à 20 ans dans un bar, lorsque Lexie, la blonde, s’est enfuie de son essayage de robe de mariée, dépitée d’épouser sous la pression parentale un homme ne lui procurant aucun sentiment. Dès ce premier échange, la folie et l’aplomb de Lili, femme photographe indépendante à une époque où peu lui ressemblent, contaminent Lexie, qui se libère du carcan familial portée par l’énergie de son amie. Lire la suite

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Étale Ta Culture !

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots