Tag Archives: cabaret

Une vie d’artiste

27 Mar

vie artiste

 

Les petites salles de théâtre ont toujours un côté un peu magique pour moi. Un mélange de convivialité et d’intimité souvent propice à la créativité. Celle du système D, puisque les troupes qui s’y produisent n’ont logiquement pas le budget décors des scènes nationales. Mais aussi l’inventivité des dialogues et l’énergie mise dans l’interprétation. Dimensions sur lesquelles les compagnies des petites salles doivent être au top pour attirer le public. C’est cela qui me touche dans ces lieux. Et notamment dans « une vie d’artiste » qui se joue actuellement A la Folie Théâtre, lieu charmant caché dans une courette du 11ème arrondissement.

Dans ce spectacle, Gino et Lili, couple à la ville comme sur la scène, proposent depuis plus de trois ans un cabaret un peu démodé dont Gino compose toutes les chansons. Lire la suite

Publicités

Le cabaret du poilu

22 Mai

a5e871_c2d661716a464aceadc26ab493e48418.jpg_srb_p_300_425_75_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srb

J’ai découvert l’existence du Cabaret du Poilu, totalement par hasard, en navigant sur un célèbre site de réservation de places pour regarder les spectacles de la semaine. L’affiche m’a donné envie du coup j’ai regardé de quoi il s’agissait. Et puis j’ai vu la vidéo de présentation, et ces chansons du début du 20ème siècle sur la vie au moment de la première guerre mondiale m’ont tout de suite enchantée, durant ce laps de temps de 2 minutes. L’esprit cabaret, le côté sympathique de voir la compagnie Sans Lézard, dont le nom à lui seul est un poème, se produire dans un bar, donc de pouvoir les écouter un verre à la main, les sourires arborés, tout cela sentait la joie de vivre. Et par principe, j’aime tout ce qui conduit vers l’optimisme et le sens du festif.

Dès l’arrivée, on se sent comme à la maison, avec un accueil personnalisé d’Hélène Morguen, qui gère les réservations, et puis la gérante du Baroc’ qui conseille sur la place ou s’asseoir pour plus de confort, bref de la douceur qui fait du bien. Et puis on peut patienter en mangeant ou en buvant, ou en regardant le décor singulier de l’espace scène, avec des tapis partout, du sol au plafond. Lire la suite

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

#EtaleTaCulture – La Culture Générale pour briller en société

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots