Tag Archives: Catherine Hauseux

Quand je serai un homme

13 Juil

Il y a 5 ans, je découvrais la parole de femmes de tous âges, leurs joies et leurs peines, leurs convictions et leurs interrogations, relayée avec brio par Catherine Hauseux, dans « Quand je serai grande… tu seras une femme ma fille » dans le cadre intimiste seyant si bien à ce spectacle du Théâtre Essaïon. Cet été, ce joli texte est à redécouvrir, mais aussi, nouveauté, le volet masculin de ce qui constitue désormais un diptyque (rassurez-vous, bien que se faisant écho, les deux spectacles peuvent être vus totalement indépendamment). Partant à nouveau d’entretiens avec des hommes de tous âges, il nous permet de nous glisser dans la tête de ces messieurs, sans avoir besoin pour cela d’un sort comme dans les films qui s’y sont déjà essayés.

Lire la suite

La vie est belle

16 Déc

vie belle

 

Reprendre un classique du cinéma américain au théâtre est forcément un pari, la transposition du 7ème au 6ème art étant déjà un défi, celle d’une œuvre connue ajoutant à la complexité. Pour cette saison, la compagnie Caravane (qui n’en est pas à son coup d’essai puisqu’elle avait déjà adapté « Des souris et des hommes » et « Vol au-dessus d’un nid de coucous ») a décidé de s’attaquer à une œuvre emblématique, le « It’s a wonderful life » de Franck Capra. Pour toutes celles et ceux qui aiment voir et revoir ce film à Noël (ou en dehors), vous avez l’occasion de découvrir cette œuvre autrement. Ayant pour ma part vu 2 ou 3 fois les aventures de Georges Bailey, mais il y a déjà quelque temps, je n’en avais pas un souvenir très frais, ce qui m’a permis de m’affranchir de toute comparaison. Lire la suite

Rhinocéros

27 Oct

grd_688

 

Malgré une fréquentation assidue des salles de théâtre, je n’avais jamais assisté à une représentation de l’une des pièces de Ionesco. Essentiellement par scepticisme, après avoir lu certaines d’entre elles, sur la façon dont cet univers absurde caractéristique du dramaturge pouvait être retranscrit sur scène. De la même manière que j’évite d’aller voir au cinéma l’adaptation de certains romans après les avoir lus. Et puis j’ai fini par tenter l’aventure avec ce « Rhinocéros ». Et bien m’en a pris parce que la performance de Stéphane Daurat est exceptionnelle. Lire la suite

Quand je serai grande… tu seras une femme ma fille

27 Mar

 grd_689

Dès que j’ai vu à l’affiche du théâtre Essaïon que « Quand je serai grande… tu seras une femme ma fille » allait se jouer, j’ai eu envie d’y aller. Simplement en lisant le flyer avec le petit résumé. Je n’en avais rien entendu, aucun écho de son passage à Avignon l’été dernier. Mais l’idée de faire parler des femmes de 18 à 92 ans me plaisait. Parce que ce spectacle a été écrit par Catherine Hauseux, qui en est également l’interprète, sur la base de nombreux entretiens avec des femmes de tous âges, qui ont parlé d’elles, de leur féminité, de leurs joies, de leurs regrets aussi, de leur temps, celui d’aujourd’hui ou celui de jadis. Lire la suite

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Étale Ta Culture !

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots