Tag Archives: grande taille

Le monde vu d’en haut et d’en bas

14 Juil

Provence 2012 (263)Provence 2012 (206)

Oyez, oyez, il est temps pour nous de nous rebeller contre une importante discrimination dont l’on parle hélas trop peu : celle de la taille. Il semblerait que ce monde soit conçu pour les personnes mesurant entre 1m70 et 1m80. Donc pas pour les grands, ni pour les petits. C’est pourquoi, avec @Angloreg59 (Guy, que je remercie pour sa précieuse collaboration), nous avons décidé d’unir nos 352 centimètres inéquitablement distribués et nos quatre mains (deux chacun, égalité sur ce point) pour vous faire part des frustrations que grands et petits endurent au quotidien.

Petite précision : par bon sens naturel,  @Angloreg59  a décrit la vie vue d’en haut, et plumechocolat le quotidien vu d’en bas (même perchée sur ses talons).

Les courses au supermarché :

Les grandes surfaces sont le lieu par excellence dont les concepteurs cherchent à rentabiliser l’espace. Pour cela, pas question qu’un centimètre soit perdu entre le sol et le plafond. Ce qui ne fait pas l’affaire de tous…

Vu d’en haut : Je vais vous confier un secret : le Grand se nourrit régulièrement de produits peu communs. C’est peut-être ici d’ailleurs que réside le secret de sa grande taille. J’ai longtemps pensé que cette découverte scientifique était le fait des génies machiavéliques du marketing, du merchandising, du facing, et autres mots savants en -ing. Il n’en est rien. C’est génétique, tout simplement. A l’instar des girafes, dont le long cou est idéal pour atteindre les feuilles d’acacias, le Grand est génétiquement programmé pour aller chercher en hauteur toutes sortes d’aliments originaux et inaccessibles à ses congénères de plus petite taille. En revanche, l’espérance de vie du Grand est directement proportionnelle à la taille de son portefeuille, car ces mets exotiques sont aussi très coûteux. Impossible pour lui d’envisager autrement que du regard les produits bons marchés, qui ne poussent que sur les rayonnages les plus proches du sol. Ses fragiles lombaires ne l’y autorisent pas. Mais lorsqu’enfin le Grand atteint l’endroit hautement stratégique de la jungle du supermarché – j’ai nommé les caisses – il devient un redoutable prédateur. Il se transforme alors en un véritable périscope sur pattes, surplombant la meute et jetant son dévolu en une fraction de seconde sur la file d’attente la plus courte.

Vu d’en bas : Le côté pratique, c’est que les nouveaux paniers à roulettes que l’on trouve de plus en plus sont à la bonne hauteur, ni trop hauts ni trop bas. Pour les fruits et les légumes, aucun souci non plus. Et lorsque l’on cherche des produits premier prix, une simple flexion suffit pour les avoir à portée de bras. En revanche, ça se complique quand il faut atteindre la plaquette de chocolat fourré pâte d’amande, notre préféré, bien entendu situé à 2 mètres du sol. Ou le jambon sec, qui doit être considéré comme un luxe réservé aux géants. Il nous arrive donc d’utiliser le rayonnage comme s’il s’agissait d’un mur d’entraînement pour l’escalade, provoquant l’amusement des autres clients et l’ire des vendeurs présents. Ou de demander à une personne de haute taille de nous aider (mais comment lui expliquer qu’il ne faut pas prendre la toute 1ère boîte du rayonnage, mais la 2ème, et faire attention à ce qu’elle ne soit pas défoncée ?)

Les transports en commun :

Là, nous serons tous d’accord sur le fait qu’aux heures de pointe, il est tout bonnement atroce d’emprunter ces vieilles machines roulantes (pour ceux qui n’ont pas la chance d’avoir un tram tout rutilant dont l’usure ne saurait tarder).  Mais lorsque l’on n’a pas une taille standard, les désagréments se multiplient. Lire la suite

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Étale Ta Culture !

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots