Tag Archives: Ivan Calbérac

Venise n’est pas en Italie

3 Avr

venise italie

 

 

Comme beaucoup de téléspectateurs aimant se distraire le dimanche soir, j’avais eu l’occasion il y a quelques semaines de découvrir la pièce d’Ivan Calbérac adaptée pour le grand écran, « l’étudiante et monsieur Henri ». Et j’avais vraiment adoré cette histoire tendre, portée par la formidable Noémie Schmidt, et le toujours fringant Claude Brasseur… dans laquelle apparaissant, dans un rôle secondaire Thomas Solivérès. Aussi n’ai-je pas hésité très longtemps à aller voir cette autre pièce d’Ivan Calbérac interprétée par Thomas Solivérès, à laquelle je n’avais je dois l’avouer pas prêté attention avant qu’elle ne parte en tournée lorsqu’elle se jouait dans la Lutèce intra-muros au théâtre des Béliers Parisiens où elle a été créée. Lire la suite

Michael Hirsch dans Pourquoi ?

6 Fév

affiche-michael-hirsch-reprise

Alors que Michael Hirsch a choisi d’intituler son spectacle « pourquoi ? », je me demande personnellement « comment ? » bien parler à la fois de ce seul en scène et de l’artiste. Parce qu’aucune des phrases ou des expressions que je pourrais employer ici ne risque d’être à la hauteur du talent de ce jeune homme pour manier les mots et les magnifier, avec une aisance que Raymond Devos aurait presque enviée . Et puis, Michael, c’est aussi un artiste simple et humble que j’avais eu la chance de rencontrer il y a déjà plusieurs mois lors d’un très chouette apéro Blog’up organisé par la non moins chouette Laura du blog jesuislinsolente. Un jeune homme qui au bout de trois ans à faire tourner son spectacle, et alors qu’il est désormais visible sur des grandes affiches dans tout le réseau du métro parisien, est toujours humble et accessible. Ce qui fait déjà deux bonnes raisons d’aller l’applaudir. Lire la suite

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Étale Ta Culture !

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots