Tag Archives: Le malade imaginaire

Le malade imaginaire

7 Avr

0x1200x17383-or

 

J’avais déjà eu l’occasion de redécouvrir avec un grand plaisir le malade imaginaire   il y a un an avec la mise en scène de l’excellente compagnie Le Grenier de Babouchka. Je n’ai pas hésité à répondre oui à l’invitation qui m’a été faite d’assister à cette nouvelle version pour une soirée riche en bons moments grâce à une rencontre avec tous les comédiens à l’issue de la représentation, réservée à quelques heureux blogueurs et blogueuses dont j’ai eu l’honneur de faire partie. Lire la suite

Le malade imaginaire

18 Fév

Affiche_malade_photo_Daniel_Leduc_Saint_georges-500x760

 

Déjà séduite par les adaptations de la Compagnie du Grenier de Babouchka pour Cyrano de Bergerac  et les Fourberies de Scapin mises en scène par Jean-Philippe Daguerre, je me suis rendue sans hésitation à l’une des représentations du malade imaginaire, l’une des pièces de Molière qui m’avaient le plus marquée à la lointaine époque du collège. L’occasion également de rafraîchir ma mémoire sur ce texte un peu oublié depuis, dont je ne rappelais guère plus que la fameuse scène de Toinette déguisée en médecin, scandant « le poumon en boucle ».

Le rideau s’ouvre donc dans un joli décor de salon bourgeois, où l’on découvre Argan (Didier Lafaye) en tenue de nuit dans un étrange fauteuil doré mélangeant baroque et kitsch en train de conter avec un mélange de concentration et de fascination le nombre de médecines et de lavements que lui prescrit monsieur Purgon, que l’on devine rapidement habile à augmenter ses gages en profitant des lubies de ce faux malade. Ce qui ne va pas sans exaspérer la facétieuse et provocatrice mais bienveillante Toinette (impressionnante Sophie Raynaud qui porte la pièce avec un talent rare). Lire la suite

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Étale Ta Culture !

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots