Tag Archives: Molière

Les Fourberies de Scapin

13 Mai

scapin_web_molieres

A force de découvrir des pièces contemporaines, je finis presque parfois par oublier que le théâtre classique a beaucoup de vertus également. Et que les pièces qui ont traversé les siècles n’ont pas survécu totalement par hasard. D’autant qu’à l’époque, il n’existait pas la télévision pour en faire la publicité, pas plus que les techniques de communication virale sur le web n’avaient été mises au point. C’est donc au seul talent des auteurs et des comédiens – et oui, en effet, un peu aussi grâce à l’aide de mécènes haut placés (et pour le coup, cela perdure) – que les textes s’ancraient dans le répertoire populaire. Et en matière de classiques, Molière est, il faut bien le dire, ce que l’on pourrait appeler dans le jargon du 21ème siècle un « gros contributeur ». Qui aimait de surcroît alterner entre le drame et la comédie. Et, comme le climat ambiant est suffisamment morose pour ne pas en rajouter, j’ai décidé, le week-end dernier, d’aller redécouvrir plutôt l’une de ses comédies les plus connues, que nous avons tous lu ou vu au cours de nos années de collège, j’ai nommé les fourberies de Scapin (mais vous le saviez déjà puisque c’est écrit dans le titre de l’article et dans l’affiche ci-dessus). Lire la suite

Mes molières 2016

23 Mai

moliere

Ce soir auront lieu les molières, un jour après la palme d’or à Cannes, grande semaine pour les prix donc. Or, cette sélection me parlant assez modérément, je n’ai choisi de m’amuser à faire mon propre palmarès sur la saison 2015/2016, qui est réellement très riche. Le choix a parfois été réellement complexe, plus difficile pour une ou deux rubriques. Quoi qu’il en sot, il existe encore plein de pépites non citées ici qu’il est très bon  de découvrir. Petite précision : allant voir peu de spectacles du théâtre public (non pas par refus mais plus du fait du hasard et des opportunités), je n’ai pas souhaité faire de différence public-privé.

 

Molière du meilleur spectacle de théâtre : Chute d’une nation. Unique. Incomparable. Grandiose. 8h de bonheur

Molière de la comédie : Laura Elko : Enfin vieille, la réussite après 60 ans. Une comédienne géniale à suivre de près avec un spectacle tout aussi génial

Molière de la pièce dramatique (qui n’existe pas mais il y a pas de raison) : Orphans actuellement à la Comédie Bastille Lire la suite

Le Misanthrope

14 Sep

le-misanthrope-la-cigale-affiche ok

Pour changer un peu de mes habitudes théâtrales et après une cure intensive de théâtre contemporain durant l’été, j’ai décidé dimanche dernier de rentrer dans les sentiers battus pour aller voir le Misanthrope de Molière. Une occasion aussi de refaire ma culture, car j’avoue avec une (très légère) honte que je n’avais pas lu ce « classique », un peu à part dans l’œuvre du Grand Poquelin dans la mesure où il ne s’agit pas d’une comédie. Exit donc les Scapin et les Monsieur Jourdain, place à Alceste et à Célimène, tous deux porteurs d’une noirceur certaine.

Et qui mieux pour incarner Alceste qu’Arnaud Denis, jeune étoile montante du théâtre français, qui, sans être « bankable » comme les stars d’Hollywood, commence à avoir sa petite notoriété ? Alceste donc, qui se plaint à son ami Philinte de la fausseté des hommes, de leurs petits arrangements, et refuse toute hypocrisie, préférant dire ou entendre des vérités cruelles que de se compromettre dans l’art de mettre les formes ou de se montrer diplomate. Sauf lorsqu’il s’agit de Célimène, jeune femme coquette et courtisée de tous, se jouant des uns et des autres sans se décider pour aucun. Lire la suite

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

#EtaleTaCulture – La Culture Générale pour briller en société

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots