Tag Archives: sourire

A propos de la joie

13 Mar

Allemagne 24-27 Août 2015 Frankfurt (1393)

Dans le climat de morosité actuel, avec les difficultés que chacun peut avoir, auxquels il faut ajouter le pessimisme des médias, les soucis que peuvent avoir nos proches, et puis bien sûr l’horreur de toutes ces guerres qui sévissent près de nous, il est difficile parfois de sourire encore.

Après cette introduction, bien évidemment, j’ai conscience qu’il va falloir sortir les rames pour vous donner cette envie de sourire, ou même de continuer à me lire. Je suis très très mauvaise en barque et en kayak, aussi continuerai-je à me servir des mots, pour tenter de parler de la joie. Parce que je suis convaincue que nous avons tous le pouvoir de la trouver en nous et en les autres, ou plutôt avec les autres. La joie, à mon sens, c’est l’énergie moteur qui fait que l’on garde son instinct de vie dans toutes les circonstances. Cette flamme qui donne envie de s’accrocher quoi qu’il nous en coûte parfois. Pour tous ces petits moments d’une rare intensité que l’on ne voudrait rater pour rien au monde. Lire la suite

Vous avez tous un pouvoir magique

12 Fév

Les mois passent sans que l’on sache toujours très bien où ni comment et il en est de même des mots couchés sur le papier. A force de faire de ce blog mon petit moment friandise, me voilà déjà rendue à la 300ème publication. Et j’avais envie de vous la dédier, vous qui parcourez ces lignes plus ou moins régulièrement, parce que votre présence discrète, vos commentaires postés ici ou dits ailleurs me motivent toujours pour continuer.

Alors je voulais profiter de cette mini-occasion du chiffre rond pour vous parler de votre pouvoir magique. Peut-être que vous en usez déjà avec conscience ou malgré vous, peut-être aussi que vous avez oublié que vous l’avez. Mais il est en vous, c’est absolument certain. Et il peut embellir bien des moments, voire sauver des journées ratées ou des semaines difficiles. Je vous sens déjà commencer à vous demander de quoi je parle. C’est très simple pourtant. Concentrez-vous, fermez les yeux, prenez conscience de tous les éléments qui composent votre visage, inspirez et expirez profondément trois fois (non je ne cherche pas à vous hypnotiser), contractez le visage très fort puis soufflez à nouveau. Vous êtes prêt ça y est. Maintenant concentrez vous sur vos lèvres et remontez-les vers le haut. Voilà parfait. Encore un peu plus, n’hésitez pas à montrer vos dents si vous le souhaitez (même s’il reste un bout de chocolat coincé, on s’en fout et on vous comprend). Voilà. Vous avez le pouvoir, c’est aussi simple que ça. Lire la suite

Message de service de 2014

1 Jan

Stockholm (31) Moderna Museet

Ce matin, enfin disons aujourd’hui juste un peu après midi, j’ai entendu sonner à ma porte. N’attendant personne, je me suis dit que ça devait être une erreur, ou alors que c’était le calendrier des postiers, et comme j’ai déjà celui des fleuristes et des pompiers, ça ira merci. Du coup je relève juste un peu mon coussin, j’incline un tout petit peu plus l’écran de l’ordinateur, et je continue à regarder ce documentaire très technique sur les nanotechnologies (en fait un film avec plein de guimauve à l’intérieur). Et voilà que ça re-sonne à la porte. Prenant mon courage à deux jambes, je saute du lit avec grâce (merci de faire semblant d’y croire), enfile à la va vite les 1ers vêtements que je vois et vais ouvrir.

Et là je me retrouve face à une femme charmante qui porte un sachet à la main. Une nouvelle voisine ? La femme me salue poliment, me dit qu’elle est toute nouvelle ici, et qu’elle a apporté du chocolat, qu’elle espère que ça me fera plaisir. Là, mon esprit méfiant de Parisienne peu habituée à la convivialité cogite : attends ma fille, une personne aimable et qui te fait un cadeau, tu ne trouves pas ça louche ? Et si elle était en train de me refaire le coup de Blanche-Neige et que ses chocolats étaient empoisonnés ? D’un autre côté, elle n’a pas l’air du genre ceinture noire de karaté, et puis les gens gentils, ça existe, et je doute que le miroir magique m’ait désignée comme la femme la plus belle en ce royaume. Je la fais donc entrer, ça me permettra de connaître au moins une personne dans cet immeuble où l’anonymat règne en maître. Lire la suite

Passeport pour la bonne humeur

13 Fév

Récemment, j’ai été renouveler mon passeport, ce qui est plutôt une bonne chose parce que cela sent bon l’envol vers les vacances qui aura lieu dans quelques semaines. Mais l’objet de ce court billet n’est pas de vous narguer au milieu de l’hiver que je suis moi-même encore solidairement en train de traverser avec vous avec une peau dont la blancheur n’a rien à envier à la neige que nous avons récemment vu débarquer sur nos trottoirs.

Je constate simplement que le passeport n’est plus (eh oui, tout fout le camp, c’est la crise). Parce qu’il faut le dire, j’aimais bien mon ancien passeport. Déjà parce qu’il y avait quelques jolis tampons dessus. Pas tellement, c’est vrai, parce que je me suis essentiellement déplacée en Europe. Mais quelques uns quand même. Et les contempler me permettait l’espace d’un instant de me prendre pour une sorte d’aventurière (que je ne suis pas, il faut bien le reconnaître), et me plongeait dans un certain exotisme. Enfin, sur ce point, vous pourrez à raison m’objecter que toutes ces pages désormais vides ne demandent qu’à recevoir le cachet de quelque improbable poste de douane niché à l’autre bout du monde.

Mais ce qui me chagrine vraiment, ce sont les normes du passeport biométrique. Parce que plus encore que les noms des lieux visités, c’est la photo que j’aimais bien sur mon passeport. Lire la suite

50ème article – 50 petits et grands bonheurs

29 Jan

Votre blanchiment dentaire en 30 minutes chez Instinct Sourire dans NEWS images-h

Nous y voilà, déjà le cinquantième article que je poste sur ce blog, et toujours autant de plaisir. Alors, pour célébrer cela, et tout en trinquant à la tisane aux cinquante prochains sujets à venir, j’ai envie de placer mon écrit du jour sous le signe de la joie, en vous livrant cinquante de mes petits bonheurs (ne cherchez pas d’ordre ou de hiérarchie, le bonheur ça se livre brut et désordonné) :

  1. Recevoir des nouvelles d’un ami pas vu depuis longtemps .
  2. Arriver à en faire plus que prévu dans une journée (pas facile lorsque l’on a une tendance hyperactive).
  3. Le décollage de l’avion en partance pour des vacances à l’étranger.
  4. Arriver dans son logement de vacances, ouvrir sa valise pleine à craquer et disposer ses affaires pour le temps du séjour avant de filer profiter de son lieu de villégiature.
  5. S’allonger dans une prairie déserte au retour du printemps et s’enivrer de l’odeur de l’herbe fraîche.
  6. Repérer LA paire de chaussures dont on a toujours rêvé, l’essayer, l’adopter.
  7. Lire une phrase au hasard, et se dire qu’elle a été écrite juste pour soi à ce moment précis où elle apparaît sous nos yeux (non, je ne parle pas de l’horoscope de 20 minutes).
  8. Découvrir un roman, se dire que l’auteur doit avoir pénétré votre âme pour l’avoir conçu, s’y plonger sans arriver à en ressortir avant le point final.
  9. Flâner dans une librairie le samedi après-midi, parcourir les rayonnages en bois ancien, ouvrir quelques titres, découvrir les mots et le style d’un auteur de nous inconnu (et parfois des autres aussi).
  10. Relire « Le Petit Prince » pour la dixième fois et être toujours aussi émue que la première fois, se dire que c’est un texte qui sait apprivoiser son public.
  11. Aller à l’Opéra Garnier pour la première fois de sa vie, être aussi émerveillée qu’une gamine devant une maison de poupée.
  12. Entendre « La Ci Darem La Mano » du Don Giovanni de Mozart pour la première fois, savoir d’emblée qu’on va réécouter cet air jusqu’à la lassitude.
  13. Et puis dans la foulée, réécouter l’Ave Maria de Schubert par Sumi Jo, et sentir l’émotion monter en soi.
  14. Après ces délices musicaux, mettre un CD (oui ça existe encore) de musique électro ou de danses latines dans son lecteur, et danser n’importe comment (en ayant pris le soin au préalable, si l’on a un vis-à-vis, de tirer les rideaux).
  15. Chanter des airs d’un autre âge dans des endroits incongrus, c’est-à-dire partout ailleurs que sous la douche.
  16. Croiser ce petit enfant (sage) qui vous fait son numéro de charme dans les transports ou la file d’attente d’une obscure administration.
  17. Voir quelqu’un sourire dans le métro parisien, d’un sourire franc et contagieux.
  18. Arriver à la boulangerie juste au moment où les baguettes sortent du four. Lire la suite
amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Étale Ta Culture !

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots