Tag Archives: stress

Apportez ce dossier qui ne saurait attendre

2 Avr

dossier

Le 21ème siècle est celui de la vitesse. Qu’on le veuille ou non. On peut désormais aller de Paris à Toulouse en une heure d’avion, communiquer avec Pékin par visioconférence, utiliser un drone privé pour porter ses messages plutôt qu’un pigeon voyageurs et faire ses courses sans jamais se rendre dans un magasin. Il est donc logique que cette recherche de gain de temps impacte notre travail au quotidien. Ce qui n’est guère nouveau d’ailleurs. De tous temps, l’urgence a existé dans l’entreprise.

Simplement, le progrès technologique aidant, ce culte de l’urgence atteint un niveau qu’il n’avait pas auparavant. Parce que grâce à l’e-mail, il est possible de répondre à n’importe quelle question dans la minute suivant la réception et la lecture du message. Parce que nous avons aussi de supers logiciels capables de brasser des tas et des tas de données et de nous en ressortir de jolis documents avec des graphiques et/ou des textes complexes, là où auparavant, tout était rentré à la main, et calculé de manière artisanale. Parce qu’Internet nous permet d’avoir accès à des informations sur d’autres sociétés en un rien de temps, de trouver un synonyme grâce au super dictionnaire en ligne que nous avons placé en favori, ou de remplir tout un tas de paperasse sans avoir à décimer 3 forêts avant d’imprimer LE document sans erreur ni rature ni mot manquant.

Lire la suite

Soyons bien au travail

10 Juin

Comme vous le savez peut-être si vous travaillez dans les ressources humaines, le conseil en management ou autre domaine connexe, l’ANACT (Comprendre : Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail) organise chaque année au mois de juin une semaine dédiée au bien-être des salariés (ceux qui, dans ces temps troublés, ont la chance de réchapper encore au chômage).

Cette initiative permet en fait de mettre un  coup de projecteur sur les dysfonctionnements qui existent aujourd’hui à l’intérieur de beaucoup trop d’organisations. Et sur ce point, on ne fera pas de match public-privé, les problèmes ne sont certes pas les mêmes mais ils peuvent atteindre le même niveau paroxystique (vous me pardonnerez j’espère, j’avais envie d’employer une formule pédante).

Donc, afin de nommer les dits problèmes, on emploie plein de beaux acronymes, qui, sortis de la bouche des experts, donnent une dimension très scientifique au savoir qui entoure les raisons du mal-être des actifs en poste. Pendant ces 4 jours dédiés à la QVT (Qualité de Vie au Travail) se succèderont donc des spécialistes ès noms compliqués. Vous verrez ainsi certainement de beaux discours sur la prévention des TMS : parce que oui, parler juste des douleurs, crampes, lumbagos, arthroses et autres conséquences de certaines activités très physiques ne sonnait pas bien, donc on préfère aujourd’hui le terme de troubles musculo-squelettiques, c’est pareil mais l’emballage est tellement plus joli. Ainsi, le travailleur qui s’est déplacé deux vertèbres en soulevant des charges lourdes pourra désormais dire qu’il a été « victime de TMS ». Ensuite viendront inévitablement les nouveaux super-héros de la lutte contre les difficultés morales, que l’on nomme aujourd’hui préventeurs RPS (risques psychosociaux) : si l’on veut vulgariser un peu, il s’agit des tensions accumulées qui nuisent à votre psychisme et/ou à votre sociabilité.

Les uns comme les autres vous feront vibrer au son de leurs paroles, relayés par des ergonomes, des psychosociologues du travail, et autres titres magnifiques. Mais au bout du compte, que retirera-t-on de ces réunions, interviews et tables rondes ? Sans doute quelques clés intéressantes, parce que, je dois le reconnaître, il existe des gens réellement investis dans leur travail, qui œuvrent au quotidien pour que les chefs d’entreprise prennent conscience de leurs responsabilités envers les hommes et les femmes qu’ils emploient. Et leur permettre d’avoir ce temps pour partager, dire ce qu’ils constatent, et faire entendre un message d’urgence est important. Mais le faire de façon simple est également primordial. Lire la suite

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Étale Ta Culture !

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots