Tag Archives: temps

Laissons le temps au temps

28 Déc

sablier

Nous vivons aujourd’hui, surtout nous, Parisiens et Parisiennes, dans un sentiment d’urgence permanent, alimenté par les injonctions des uns et des autres, auxquelles se rajoutent bien souvent les nôtres.

Nous courons le matin pour être à l’heure au travail. Là, nous nous dépêchons de prendre notre café lavasse à la machine pour traiter les mails qui se sont accumulés depuis la veille. Puis il nous faut jongler tels des acrobates entre les dossiers qui figurent sur la top list du grand chef peau rouge col blanc et doivent donc passer avant tout les autres, ceux qui  sont suivis de très près par notre manager direct, ceux dont l’échéance est vraiment proche et sur lesquels nous aimerions pouvoir plancher pour tenir la deadline, et enfin, ceux qui nous tiennent à cœur, mais qui ne sont pas jugés prioritaires par tous ceux qui viennent avant nous dans la ligne hiérarchique. Et cela sans oublier toutes ces personnes bien intentionnées qui nous envoient des courriels à répétitions, comprenant difficilement que nous ne répondions pas à leurs sollicitations dans l’heure.

Une fois notre studieuse journée terminée, nous nous empressons de quitter nos bureaux pour recourir attraper le métro, les parents de jeunes enfants devant s’acquitter de leurs devoirs de bons éducateurs aimants et attentionnés, les autres se pressant pour faire les courses et lancer une lessive avant l’heure limite tolérée dans leur immeuble, ou simplement, pour ceux qui sont en couple, pour être présent pour leur conjoint qui s’impatiente. Et lorsque nous sommes libres, ce qui est souvent le cas des célibataires, nous avons pour beaucoup cette tendance à sur-remplir les agendas, prévoyant pour les plus mondains un verre avec notre ami Z à 19h30, puis un dîner avec la bande du mardi à 20h30, le nombre d’engagements pouvant doubler les vendredi et samedi soir (pot puis dîner puis soirée 1 puis soirée 2…). Cette course après la montre ne se calme pas le week-end, loin s’en faut, puisqu’il faut en « profiter » pour faire ce qu’on n’a pas eu le temps de boucler pendant la semaine, Lire la suite

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Étale Ta Culture !

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots