Tag Archives: Théâtre de la Contrescarpe

Rien plus rien au monde

6 Avr

unnamed

 

Il est étrange de parler de sorties théâtrales en ces temps de confinement. Certes, les captations ne manquent pas, et l’on peut saluer toutes les salles et toutes les compagnies qui nous permettent de découvrir leur travail depuis nos écrans, mais il ne saurait bien sûr être question pour un temps indéterminé, mais allant sans doute bien au-delà de la période de strict confinement de re-fréquenter les salles et d’éprouver cette émotion si particulière face aux comédien.nes « en chair et en os ». Pour ma part, ma dernière pièce « en réel » aura donc été ce Rien plus rien au monde. Le titre sonne presque comme une annonce de ce qui allait suivre quelques jours plus tard au final. Et dans un sens, l’histoire aussi. Lire la suite

Pourquoi Blanche-Neige ne se réveille pas ? et autres contes recyclables

24 Nov

blanche-neige

 

Tout comme l’offre théâtrale dans son ensemble, les propositions de spectacles pour enfant sont très nombreuses à Paris et en Ile-de-France. Toutefois, bien qu’ayant gardé une part d’âme de grande enfant, il est rare qu’ils éveillent ma curiosité. Cela a pourtant été le cas de « Pourquoi Blanche-Neige ne se réveille pas ? et autres contes recyclables », appréciant d’une manière générale que l’on s’amuse et que l’on prenne des libertés avec ces histoires qui ont bercé mon enfance (et sans doute la vôtre). J’avais ainsi dévoré avec délectation le livre « Politiquement correct : contes d’autrefois pour lecteurs d’aujourd’hui » il y a quelques années. Traitant d’une nouvelle forme de politiquement correct qu’est aujourd’hui devenue la question environnementale, cette pièce visant à sensibiliser petits et grands à l’écologie avec humour et malice m’a donné envie de (re)venir au Théâtre de la Contrescarpe. Lire la suite

L’étrange affaire Emilie Artois

2 Août

emilie artois

Crédit photo : Fabienne Rappeneau

 

J’avais déjà eu l’occasion il y a quelques mois de découvrir Lucas Andrieu seul en scène dans le très original Hypo (actuellement en reprise au Théâtre du Marais) et d’y apprécier son excellente performance. Aussi étais-je curieuse de le découvrir en tant que co-auteur avec Emma Baudoux, mais également co-médien avec Elena El Ghaoui de cette intrigue policière mystérieuse qu’est l’étrange affaire Emilie Artois. Lire la suite

Pierre Dac et Francis Blanche… et réciproquement !

26 Avr

vignette-francis-blanche-225

 

Lorsque l’on évoque Pierre Dac et Francis Blanche, l’on parle d’un temps que les moins de… ne soyons pas déplaisants, mais enfin que les « moins de pas mal d’ans » ne peuvent pas connaître puisque ce duo mythique de la radio et de la télévision s’est formé dans les années 50 (oui, celles du siècle dernier) avec les petites annonces du journal satirique l’os à moelle (fondé par Pierre Dac en 1938), avant de passer à l’écriture de sketchs dont certains sont restés très longtemps mythiques, et le sont sans doute encore pour nombre d’anciens auditeurs. Tous deux écrivains et hommes de spectacles (et de cinéma), ils feront vivre pendant plus de 25 ans l’esprit « loufoque » (de la « société des loufoques » elle aussi créée par Pierre Dac) que l’on qualifierait aujourd’hui d’absurde. Lire la suite

Comment j’ai dressé un escargot sur tes seins

20 Jan

sortie-haut_nb

Crédits photo : Philippe Hanula 

 

Le nom de Matéi Visniec est sans doute inconnu d’une grande majorité d’entre vous, mais cet auteur franco roumain de 62 ans a écrit plus d’une trentaine de pièces de théâtre, 4 romans et plusieurs recueils de poésie. Ecrivant dans un contexte politique mouvementé, ses œuvres engagées, dénonçant les totalitarismes, lui ont valu de devenir un auteur interdit en 1987, date à laquelle il demande l’asile politique en France et rédige sa thèse universitaire sur la résistance culturelle en Europe de l’Est à l’ère communiste. Lire la suite

Paris à l’infini

19 Août

Paris_a_l_infini 2

 

Force est de reconnaître que l’été à Lutèce, les spectacles se raréfient. D’abord en juillet puisque la capitale du théâtre devient Avignon durant trois semaines. Et à plus forte raison en août puisque les autochtones sont peu nombreux à être encore présents, et, lorsqu’ils le sont, ils sont rendus amorphes par la canicule qui les incite à ne pas quitter un périmètre allant du frigidaire où se trouve de l’eau fraîche au ventilateur acheté en urgence ou ressorti de la cave où il avait été placé après avoir été en urgence en 2003 dans des circonstances à peu près similaires. Lire la suite

Hypo

20 Avr

Hypo

 

Hypo, est, comme on peut le présupposer, le diminutif d’Hypocondriaque. C’est aussi le prénom choisi par ses parents au garçon qui nous raconte sa vie sur scène, du jour de sa venue sur terre à l’arrivée à l’âge adulte. En commençant naturellement par cet évènement fondateur qu’est la scène de son accouchement, où celui qui doit devenir le jeune Hypo résiste de toutes ses forces pour ne pas sortir du confort du ventre de sa mère et s’exposer à cet univers dangereux et rempli de microbes qu’est notre monde. Lire la suite

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Étale Ta Culture !

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots