Tag Archives: Théâtre du Petit Gymnase

Gardiennes

2 Jan

gardiennes

 

A la sortie du spectacle Gardiennes, Fanny Cabon, l’auteur et l’interprète de cette pièce, est venue saluer un public trop peu nombreux et a demandé aux quelques personnes présentes ce qui les avait conduites dans cette petite salle. Une réponse a émergé presque à l’unisson : le hasard. Et une réflexion très (trop) juste de sa part : il n’y a pas de hasard. Après réflexion, je pense qu’elle avait entièrement raison : c’est bien l’envie de sortir au théâtre qui nous avait menés ce jour là à cet endroit-là. Mais le choix d’un spectacle qui parle des femmes comme le fait Gardiennes ne peut pas tenir entièrement du hasard. Lire la suite

Top ou bottom

24 Oct

top ou bottom

 

 

Le spectacle vivant s’intéresse de plus en plus régulièrement au « monde de l’entreprise ». Avec désormais des acteurs de ce fameux monde qui décident de faire jouer des acteurs du monde de l’art pour témoigner un peu sur leur quotidien. C’est le cas de Gabriel Szapiro, qui, au bout de 30 ans d’une carrière encore en cours dans l’univers de la communication, a choisi de faire voir le quotidien d’une agence de publicité, répondant au doux nom de « Paradise ». Lire la suite

Je ne suis pas une arme de guerre

14 Jan

 

 Je ne suis pas une arme de guerre

Après avoir terminé 2017 sur des comédies légères, cette nouvelle année démarre, théâtralement parlant, sur un ton plus grave. Et pour autant pas moins agréable. Parce qu’il est aussi important de se confronter au tragique qu’au rire. Et que des sujets en apparence les plus graves peuvent naître des émotions au final positives, comme cela a été le cas avec cette création surprenante et profondément touchante.

« Je ne suis pas une arme de guerre » est adapté du « journal d’une femme du Kosovo » de la militante albanaise pour les droits des femmes (et des hommes et des enfants) Sevdije Ahmeti, que cette universitaire a rédigé en 1998 et 1999 pour raconter les exactions commises par l’armée serbe contre le peuple kosovar, commencé bien avant le début officiel de la guerre et qu’elle arrêtera tout juste après le déclenchement de celle-ci face aux menaces dont elle fait l’objet.  Lire la suite

L’amour est dans le prix

19 Déc

AMOUR_3751883632295198453

L’amour est dans le prix est une comédie qui parle bien évidemment d’amour et d’argent. Et qui le fait avec un scénario assez créatif, qui, sans réinventer totalement le genre, change des histoires de couples habituellement mises en scène. L’on y découvre 2 couples en péril de collègues de la même entreprise de pompes funèbres (l’allégorie n’est certainement pas innocente). L’un délaisse sa femme qu’il ne voit plus que comme la mère de ses enfants, rôle qu’elle-même subit pour avoir laissé son mari privilégier sa carrière. L’autre sur-gâte sa compagne qui est une diva capricieuse intéressée autant par son argent que par sa capacité à lui donner un enfant.

Ces 4 personnages sont « coachés » dans leurs déboires pour les hommes par le patron de l’entreprise timide et consensuel (Alexandre Pesle), pour les femmes par la mère séductrice (pétillante Emmanuelle Clove) et qui ne mâche pas ses mots de l’épouse délaissée. Lire la suite

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Étale Ta Culture !

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots