Tag Archives: Théo Théâtre

Légende d’une vie

30 Avr

Zweig-36bis

Légende d’un vie est une pièce méconnue de Stefan Zweig, écrite en 1919, et qui n’avait jamais été traduite jusqu’à ce que Caroline Rainette ne fasse le choix de s’intéresser à cette œuvre. L’histoire se déroule dans la maison des Franck, lors d’une soirée organisée pour présenter la première œuvre poétique de Friedrich, fils de l’illustre écrivain décédé Karl Amadeus Franck. Le jeune homme, bien que mesurant la chance d’être introduit « dans le monde » sans avoir à se battre, est dans le même temps écrasé par le poids de cette figure paternelle érigée au rang de génie. Cette réputation doit autant à la force de ses écrits qu’au mythe créé par la biographie co-écrite par sa femme et par la très dévouée Clarisssa Van Wengen, entrée toute jeune au service des Franck. Lire la suite

Publicités

Dormez je le veux

26 Jan

14670809_1131228530294964_7628883907530781670_n

Rien de tel qu’un petit théâtre du dimanche soir pour bien terminer le week-end et échapper aux pensées sombres, ou même aux pensées tout court, sur la reprise du lundi matin. Surtout lorsqu’il s’agit d’une comédie de Feydeau, déjà un peu loufoque à l’origine eu égard à son auteur, rendue complètement déjantée par une troupe de joyeux drilles tout aussi soucieux (parce que oui, être un trublion est une affaire sérieuse) de s’amuser eux-mêmes que de distraire le public. Lire la suite

Aller-retour

8 Août

10341836_10206974344342010_3485972170254420308_n

Aller-retour, c’est l’histoire d’un homme. Enfin c’est l’histoire de deux hommes. Ou plutôt c’est l’histoire de l’espoir d’un homme. Et de l’espoir de l’autre homme de pouvoir remplir l’espoir de l’autre homme. Ou plutôt c’est l’histoire de deux personnages qui se retrouvent réunis sans que l’on comprenne vraiment pourquoi, et puis à un moment on croit comprendre, et en fait non. Bref, en fait, peu importe, c’est surtout un moment un peu magique, un peu hors du temps, où l’on ne sait pas trop où Damien Sabbagh et Benoît Cazalaà veulent nous emmener, mais on est contents d’y aller avec eux.

Tout commence par un casting où se présente un chanteur un peu has been, accueilli par un mystérieux personnage en veste de clown, qui a une vérité à lui révéler que l’autre ne veut pas entendre. A force de persuasion, il réussira à le faire écouter. Lire la suite

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

#EtaleTaCulture – La Culture Générale pour briller en société

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots