Archive | Où je divague et fais mes gammes RSS feed for this section

Le sens de la famille

10 Sep

Longtemps, j’ai voulu croire que la famille était un lieu-refuge, un lieu vers lequel se tourner lorsque l’on a besoin de partager ses grandes peines et ses grandes joies, ou juste ne rien dire et se sentir accueillie. J’ai grandi avec en écho dans ma tête ce fameux mantra qui dit que « la famille est la base de la société » sans réalisée que la société est constituée d’autant de personnes de mauvaise que de bonne volonté. C’est facile de croire aux belles paroles quand on est enfant et qu’aucun engrenage de la machine ne coince .

Lire la suite

Donner son maximum

27 Mar

Dernièrement, et c’est la raison pour laquelle ce blog n’est plus aussi vivant qu’il a pu l’être, j’ai eu à faire face à une période intense sur tous les plans, à commencer par le travail avec une prise de poste tout aussi passionnante qu’exigeante, à laquelle s’est ajoutée une formation elle aussi tout aussi passionnantes qu’exigeante. Et, le monde ne s’arrêtant pas de tourner pour me laisser souffler, ma vie de famille a elle aussi été dense, avec un fils évidemment le plus adorable et beau et intelligent du monde (oui, je suis une mamma assumée) mais qui n’en demande pas moins « un peu » d’énergie, et un mari profondément soutenant avec sa propre fatigue et avec lequel il est aussi plaisant que nécessaire de se ménager des fameux « moments de qualité » tels que popularisés par Gary Chapman (chez qui je n’ai pas d’actions, je précise, pour autant que j’apprécie ses écrits).

Lire la suite

5ème Flemmardise interrogative : la grossesse

14 Juil

Alors que le fait de me poser des questions est une seconde nature, je prends conscience que cela fait 4 ans déjà que je m’abstiens de vous les partager. Abstention qui ironiquement ne va pas sans rappeler la dernière flemmardise interrogative qui portait sur les élections, au lendemain même des régionales et des départementales qui ont-elles-mêmes enregistré un record de désaffection.

Rompant donc avec la politique qui ne fait que trop jaser ces derniers temps, quand elle n’est pas source d’embrouilles et de polémiques entre proches et moins proches, je vous propose, quelques mois après  la naissance de notre miracle de 2020, de revenir, avec un mélange d’humour et de défoulement exutoire, sur cette période qui fait beaucoup parler celles et ceux qui ne la vivent pas qu’est la grossesse :

Lire la suite

Lettre aux femmes courageuses

8 Mar

Chères femmes courageuses,

Je voulais vous dire, en cette journée particulière où l’on célèbre votre courage, tout autant que l’on réalise qu’aussi admirable qu’il soit, il va en falloir encore beaucoup pour que « les femmes » obtiennent le même respect et les mêmes libertés que les hommes, que je vous admire. Vous qui avez été au premier rang des luttes pour l’éducation des filles, pour le droit de vote des femmes, contre l’exploitation, contre le mariage forcé, pour le respect des choix de vie au péril de votre vie ou au prix de l’enfermement. Vous aussi qui les avez menées à votre échelle, discrètement, et qui avez permis peut-être à une seule fille de devenir une femme épanouie ou à une seule femme de sortir d’un carcan intenable, ou à 2 ou à 10, vous méritez que l’on vous rende hommage.   

Lire la suite

Lettre à la fraîcheur

31 Juil

31243133673_1530764a1b_c

 

Chère fraîcheur,

Je tenais à m’adresser à toi aujourd’hui, car tu es visiblement partie en vacances pour une destination très très lointaine, y compris de l’Arctique à laquelle tu sembles manquer plus encore qu’au reste du monde. Cela fait désormais des semaines que l’on ne t’a pas réellement vue réapparaître puisque tu sembles avoir décider de t’éloigner au moment même où la moitié de la population mondiale s’est vue confiner à cause de la maladie de l’année qui ne cesse de changer de nom mais hélas pas de niveau de dangerosité. Lire la suite

Gangrène, une histoire d’amour

17 Juil

Capture d’écran 2020-05-18 à 17.15.02. 

 

J’ai longuement hésité à écrire cet article sur le blog. Parce que même s’il est « éclectique », entre chroniques de spectacles, billets d’humeur, réflexions sur le monde professionnel, poèmes et mini-histoires, j’ai toujours souhaité éviter d’y parler de mes lectures. La peur de mettre le doigt dans un engrenage que je ne souhaite pas. A laquelle s’ajoute la difficulté à bien parler de ce que je ressens en tant que lectrice et l’envie plus globale de ne justement pas en parler. Lire la suite

La malédiction des livraisons

10 Juil

Illustration of package delivery worldwide with delivery person., HD wallpaper

 

Le confinement a suscité de nombreux débats sur les ventes en ligne, et notamment sur le côté éthique de consommer, en exposant ainsi des livreurs au virus pour des achats souvent non essentiels (hors courses alimentaires bien sûr). A fortiori quand les sites sur lesquels étaient passées les commandes n’étaient pas réputés pour leur politique sociale, ni envers leurs salariés, ni envers les sociétés de livraison auxquels ils sous-traitaient l’acheminement des colis. Certain.e.s estimant que l’aspect sanitaire devait primer, d’autres que les livreurs bien que précaires avaient besoin du revenu procuré par leur activité (et, au-delà de ça, que beaucoup d’entreprises risquaient la liquidation judiciaire sans le soutien des commandes en ligne). Lire la suite

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Étale Ta Culture !

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots