Archive | Plaidoyers pour les comportements et valeurs qui me tiennent à coeur RSS feed for this section

Être citoyen.ne

9 Jan

La nouvelle année n’a pas encore dix jours d’existence que déjà, les polémiques fusent, enflent, rebondissent les unes sur les autres, largement alimentées par le variant Omicron et tout ce qui s’ensuit, de l’ouverture des écoles en passant par les protocoles d’isolement, la radicalisation des pro-vaccins et celle encore plus forte des anti-vaccins portée par la perspective de la mise en place d’un pass vaccinal, etc. Et, de tous les échanges de phrases bien senties, c’est Emmanuel Macron qui semble avoir remporté la palme de la semaine, avec des expressions, qui, si elles ont été bien sûr été décontextualisées, n’en sont pas moins étonnantes de décomplexion pour un président de la République, parlant de son envie d’emmerder les non-vaccinés et du fait qu’un « irresponsable n’est pas un citoyen ». Les propos ayant été largement débattus et allant le rester, je laisserai s’invectiver celles et ceux qui ne sont pas las de ces engueulades 1.0, 2.0 ou 3.0, dont le résultat est toujours le fameux zéro justement. Mais il me paraissait intéressant en revanche de réfléchir à cette notion de citoyenneté mise en exergue dans l’interview du chef de l’Etat, en cette année où elle a vocation à être centrale du fait de la séquence électorale du printemps.  

Lire la suite

L’obsession du leadership

7 Juin

Depuis quelques années, voire même pour les plus attentifs depuis quelques décennies, ce que l’on appelle souvent la novlangue, sorte de langage se voulant cool sans être ni du « verlan » ni du « parler djeuns », le plus souvent à base d’anglicismes prend une place croissante dans notre quotidien. Venant essentiellement du monde des affaires, et y florissant de manière particulièrement active, elle « s’exporte » parfois subrepticement, parfois ostensiblement dans nos activités et occupations extraprofessionnelles. J’ai ainsi lu récemment avec une certaine consternation un article expliquant comment utiliser le « management visuel », outil issu des méthodes de lean management, comme « allié » de la gestion de sa vie privée, en plaçant un curseur sur un graphe permettant d’auto-évaluer son humeur du jour, d’exécrable à excellente, ou d’inscrire les axes de progrès de son conjoint / sa conjointe, pictos ou dessins à l’appui pour les plus motivé.e.s.

Lire la suite

Retrouver le sens de Noël malgré tout

13 Déc

Il ne vous aura certainement pas échappé, même perdu.e au fin fond du Vanuatu, que 2020 ne ressemblait à aucune des années vécues précédemment en raison de la pandémie de Covid19. Et que les mesures prises, plus ou moins cohérentes et bien expliquées selon les pays, ont dans tous les cas eu un certain nombre d’effets négatifs.

D’abord, bien entendu sur le plan sanitaire, les personnes contaminées, qu’elles l’aient été sous une forme légère ou sévère du virus, ayant toutes expérimenté le fait qu’il s’agit d’une maladie particulièrement désagréable, très loin du « dérivé de grippe » dont il semblait être question en début d’année lorsque les premiers cas ont été répertoriés hors de Chine.

Ensuite, naturellement, la mise à l’arrêt d’un grand nombre d’activités lors et pour certaines encore à l’issue des phases de confinement, a bien entendu eu des conséquences économiques très lourdes. Ces dernières ont souvent été mal appréhendées tant par les médias que par les personnes, heureusement nombreuses, n’en ayant que peu ou pas souffert. Or, au-delà des gros actionnaires ayant vu la rentabilité de leurs placements d’effondrer, ce ralentissement ou cet arrêt des activités a surtout créé des drames humains pour de très nombreux travailleurs, souvent précaires, de par le monde, qui se sont ainsi retrouvés dans des situations à la fois de pauvreté extrême / de famine, mais aussi d’isolement, a fortiori pour celles et ceux travaillant loin de toute famille, et qui, avec leur emploi, ont également perdu les liens sociaux permis par celui-ci. Si la France, grâce à son système social certes imparfait mais existant, a pu atténuer un peu ces drames, elle n’a pas pu tous les éviter. Les critiques faites aux discours gouvernementaux sur la nécessité de sauver l’économie « à tout prix », hélas souvent maladroits quand ils n’étaient pas totalement contradictoires et/ou incohérents, ont souvent oublié l’existence d’une raison également à finalité humaine dans cette volonté de diminuer le choc économique (même si l’on peut débattre de la réelle conscience de cette finalité au sein de la haute sphère politique, là n’est pas mon propos).

Lire la suite

Pensées sur les questions de vie et de mort

22 Mai

vautour

 

Il ne vous a sans doute pas échappé, si vous n’avez pas passé ces derniers jours dans un lieu coupé de tout réseau téléphonique et Internet, que le sort de Vincent Lambert fait l’objet de nouveaux rebondissements juridiques. Et de ce fait de nombreux articles dans les médias et de commentaires sur les réseaux sociaux. Comme tout un chacun, j’ai une opinion naturellement subjective et vraisemblablement partiale sur la solution à privilégier pour cet homme. Jusque-là, je dois aussi admettre avoir peu suivi ce cas hors normes et toutes les passions qu’il soulève à la fois au sein de sa propre famille et plus largement auprès de toutes celles et tous ceux qui estiment avoir une légitimité pour se poser en experts. Lire la suite

Le pouvoir des compliments

4 Nov

congrats 2

 

Le sujet des compliments est souvent un sujet sensible, que ce soit dans la sphère privée ou professionnelle. L’on s’entend souvent dire dès notre prime enfance, lorsque l’on reçoit une remarque positive ou un éloge franc, que l’on risque d’avoir « les chevilles qui gonflent ». Avec deux idées qui en découlent souvent (liste volontairement non exhaustive) : d’une part, complimenter les gens les incite à se reposer sur leurs lauriers, d’autre part accepter les compliments nous rend orgueilleux.

Autant le dire tout de suite, il me semble indispensable de s’ôter ces deux idées de la tête au plus vite. Certes, ces écueils existent, mais ils sont très minoritaires selon une enquête scientifique réalisée sur la base de ce qu’il m’a été donné d’observer et d’entendre, donc aux résultats dûment éprouvés et très difficilement contestables. Lire la suite

De la fausse coolitude de l’alcool

2 Août

alcool

 

L’été est là et bien là, avec un soleil généreux, qui brille quasiment sans discontinuer depuis quelques semaines, et naturellement les températures qui vont avec. Aussi les quidams que nous sommes apprécient-ils pour la plupart, l’heure de l’apéritif venue, de profiter au choix d’une bière / d’un verre de rosé / d’un mojito / d’un pastis ou de tout autre liquide fermenté bien frais et/ou agrémenté de quelques glaçons.

Loin de moi l’idée de dissuader qui que ce soit de profiter de ces breuvages partagés en famille ou entre amis lors de moments festifs et conviviaux. Pas davantage que je ne militerais contre une bonne bouteille de vin l’hiver pour accompagner la raclette. Lire la suite

Des filtres

17 Juil

filtres

Rassurez-vous, je ne vous parlerai pas ce soir de la qualité des filtres à café des marques de distributeurs ni des atouts et défauts comparatifs des mécanismes de purification de l’eau des piscines, malgré l’intérêt pourtant certain que présentent ces sujets.

Depuis quelque temps déjà, j’observe qu’il est un autre type de filtre de prime importance au quotidien, à savoir, vous l’aurez deviné, les filtres que chaque personne s’auto-établit dans ses interactions sociales. Et force est de constater que la question de la place du curseur peut selon sa pertinence nous empoisonner la vie. Lire la suite

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Étale Ta Culture !

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots