Enooormes

24 Jan

enooormes

 

Fidèle à ses habitudes, le Théâtre Trévise fait la part belle aux spectacles musicaux cet hiver. Et après Jack l’éventreur de Whitechapel, il accueille une comédie musicale beaucoup plus joviale sur le sujet original de… la grossesse. De prime abord, l’idée peut paraître étrange, voire faire reculer. Et pourtant, cette création apporte beaucoup de fraîcheur et de gaieté à tous les couples envisageant de devenir parents ou l’étant déjà, ainsi qu’à tous ceux et celles amenés à croiser une femme enceinte dans les prochaines semaines ou mois). Ce qui en somme représente potentiellement un public nombreux pour venir rire avec et de ces trois amies qui se retrouvent enceintes en même temps.

Du moment à la fois déterminant et pas forcément glamour du test de grossesses aux fringales en passant par les effets secondaires désagréables, le changement de look rendu nécessaire par leur nouvelle morphologie et les séances de préparation pour l’accouchement, le choix de recourir à la césarienne ou non, les nuits blanches ou encore les bons principes éducatifs qu’elles souhaitent transmettre, ces trois futures mères nous entraînent avec beaucoup d’humour dans les changements connus ou moins connus qu’entraîne la grossesse.

Cécilia Cara (en alternance avec Dalia Constantin) nous régale de sa voix magnifique et incarne brillamment la jeune épouse très très pieuse engagée dans toutes les activités paroissiales. Claire Pérot (en alternance avec avec Anaïs Delva) est très touchante dans son rôle de mère célibataire baba-cool et aventurière conservant le mystère jusqu’au bout à ses copines sur l’identité du géniteur). Et Magali Bonfils (en alternance avec Marion Posta) est à hurler de rire en grande papesse d’une entreprise de mode bien décidée à ne pas lâcher ses Louboutin quoi qu’il advienne).

Mais au-delà des rires, des sourires et des jolies chansons, les trois comédiennes-chanteuses n’oublient pas de parler et de communiquer l’amour qui grandit pour cette vie à venir à mesure que leur ventre s’arrondit. Et puis avec lui les doutes, les peurs, les envies et les rêves qui sont les leurs avec le bouleversement qui les attend au tournant. En leur compagnie, l’on passe une jolie soirée à la fois tendre et joyeuse, et surtout bien rythmée.

Plus d’infos :

  • Enoormes, jusqu’au 28 avril 2018, du jeudi au samedi à 21h, matinée le samedi à 17h
  • Théâtre Trévise, 14 rue de Trévise, 75009 Paris
  • http://enooormes.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Étale Ta Culture !

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

%d blogueurs aiment cette page :