Audience et Vernissage

4 Déc

affichevaclav

En cette saison 2016-2017, les pièces de théâtre à dimension politique fleurissent, s’inscrivant dans le prisme des élections à venir. Le pari de l’Artistic Théâtre de porter à la scène ces deux pièces écrites il y a 40 ans par Václav Havel en Tchécoslovaquie, en 1975, alors que la répression politique y sévit et que la liberté d’expression est fortement mise à mal. L’auteur est l’un des porte-paroles de la contestation qui émerge alors, et à ce titre empêché de poursuivre officiellement sa carrière de dramaturge (avant que le vent ne finisse par tourner et que l’ancien dissident ne se retrouve président entre 1989 et 1992). Lire la suite

La visite

4 Déc

affiche-visite-tmg-412x600

 

Très loin du caractère bonhomme des émissions immobilières qui pullulent à la télévision, la visite met en scène une visite d’appartement qui ne va pas du tout se dérouler comme l’on pourrait s’y attendre. Gilles, beau gosse travaillant dans la communication, met en vente son loft parisien et l’ouvre ainsi naturellement aux acheteurs potentiels. L’homme qui vient ce soir-là commence par se montrer intéressé par l’agencement des pièces, mais très vite, il va sembler davantage préoccupé par le fait d’étriper le vendeur, et pas parce que, comme de nombreux agents immobiliers, ce dernier cherche à masquer les défauts de l’appartement ou à en tirer un prix excessif. Lire la suite

Le criquet russe

25 Nov

1a7b27_e0ab8cd0b01342cfa2f9bc53bec34fc0mv2

 

Le froid étant revenu, accompagné de pluie, ou plutôt la pluie accompagnée de froid, le besoin d’une comédie dans une petite salle confortable pour se réchauffer les orteils et l’humeur s’est fait sentir. Surtout écrite et interprétée par une troupe qui compagnie au nom sympathique des « mauvais garçons ». Au vu du pitch sommaire (Jim, un psychorigide névrosé, voit débarquer chez lui un ami envahissant et une tornade blonde. Mais l’auberge espagnole, c’est pas vraiment son truc…), l’on aurait pu penser à un vaudeville se différenciant peu des autres, si ce n’est par l’originalité de son titre. Et pourtant, le criquet russe est une vraie jolie pièce, drôle mais aussi intelligente. Et qui sous couvert de rigolade aborde des sujets intéressants. Lire la suite

Quelques réflexions sur la possibilité du désaccord

23 Nov

le-6-9

 

Régulièrement présente sur les réseaux sociaux, j’observe de plus en plus fréquemment l’impossibilité d’y avoir un débat, si ce n’est constructif, tout du moins serein et respectueux. Certes, ce constat pourrait sans doute être étendu à d’autres environnement allant des plateaux de télévision (lieu où de toute façon traditionnellement, aucun invité ne vient avec l’idée d’écouter l’autre) au café du coin en passant par certains repas de famille lorsque l’on y aborde des thèmes non consensuels. Mais, l’anonymat aidant, le déploiement de venin qui peut servir sur les lieux d’échange 2.0 n’est pas loin de battre tous les records non encore homologués par le guinness (ne pas confondre avec LA Guinness).

Naturellement, le climat anxiogène alimenté par un avenir économique incertain, un avenir encore plus incertain de certains actifs, des guerres qui se multiplient dans des pays pas si lointains et l’insistance de nos politiques en quête de réélection de nous signifier que nous sommes dans une situation de danger grave permanent (autrement appelée état d’urgence) de laquelle ils sont les seuls à pouvoir nous protéger (même Bruce Willis a renoncé) ne contribue pas réellement à des interactions sociales (ou e-sociales) sereines. Pas plus qu’elles n’incitent à se concentrer sur les sujets vecteurs d’optimisme, et ils sont pourtant nombreux si l’on prend le temps et la peine (pour plus de joie ultérieure) de regarder la vie sans lunettes occultantes. Lire la suite

Richard III, Loyaulté me lie

14 Nov

arton698-a0e83

Il est parfois des spectacles dont il est difficile de rendre compte tant ils sont atypiques. C’est le cas de l’adaptation du Richard III de Shakespeare par Jean Lambert-wild, professionnel du théâtre touche-à-tout aimant bien aller explorer des chemins improbables en mêlant les disciplines artistiques. Dans un immense décor de fête foraine qui à lui seul vaut le déplacement tant il est incroyable, il nous livre donc sa vision de l’histoire et de la psychologie de ce guerrier conquérant sanguinaire, n’ayant ni pitié ni limites. Lire la suite

Je danserai pour toi

14 Nov

grd_721

 

 

Il arrive régulièrement que des artistes choisissent de livrer une part d’eux-mêmes dans un de leurs spectacles. Sophie Galitzine a choisi de se livrer presque totalement dans le sien, en racontant son parcours spirituel. Sous les traits de Manon, elle nous fait vivre son cheminement, d’un état de jeune comédienne fêtarde fumeuse de pétards à ses heures perdues donnant l’apparence de la vie réussie à un état de jeune comédienne toujours fêtarde mais habitée intérieurement par une joie plus authentique et pérenne que celle procurée par la drogue. Lire la suite

Liste des spectacles chroniqués

13 Nov

Chers lecteurs, j’ai plusieurs fois tenté de mettre à jour le tableau de mes chroniques théâtrales mais faute de temps, cela devient vite complexe pour moi (d’autant que certains spectacles changent de salle plusieurs fois). Pour que tout le monde y gagne, je vous mets donc un tableau par ordre alphabétique de tous les spectacles chroniqués ici et la salle où ils étaient quand je les ai vus. Ce tableau est mis à jours tous les 2 mois environ en y ajoutant donc les lignes correspondantes. Lire la suite

Les carnets du bien-être

Des idées et des outils pour se détendre et se ressourcer

amenaviguante

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Broute le gazon

mais souris pas ! t'en as sur les dents !

cylklique

Des images... et des mots

rienaredire

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

Chroniques erratiques d'une emmerdeuse

Wandering City et tout le reste

Les confidences extraordinaires du Professeur Bang

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots

#EtaleTaCulture – La Culture Générale pour briller en société

La douceur et la force du thé, le piquant du chocolat au piment, la passion des mots